Vendre vos produits et services avec un blog (même si vous êtes plombier)

7

Comment vendre ses produits et services sur internet

Un blog ce n’est pas forcément destiné à être un simple journal intime ou même le seul moyen de créer une entreprise. C’est aussi un support qui a été exploité par les entreprises, pour devenir une référence sur leur marché. Statut qu’aucune autre forme de marketing ne leur aurait donné. Si vous êtes une petite entreprise et que vous proposez vos produits et services à la vente, la suite devrait vous intéresser…

Avant qu’un client ne se décide à acheter vos produits ou services, il y a tout un processus qui se passe dans sa tête, pour savoir si oui ou non il doit vous faire confiance. Et c’est la valeur perçue de votre entreprise par le client, qui va déterminer s’il va vous accorder cette confiance.

Un blog va vous donner l’opportunité d’augmenter votre valeur perçue, tout en ayant des prospects particulièrement attentifs !

Le blog est le SEUL support marketing, où vous aurez TOUTE L’ATTENTION de vos clients. Pour la simple et bonne raison qu’un article ne sert pas à vendre, mais à donner. A donner de l’information, donner de la valeur. Et c’est cette information et cette valeur qui vous aideront à augmenter votre valeur perçue.

Quelques particularités à savoir pour une entreprise

Si vous avez déjà une entreprise, que vous avez l’habitude de vendre vos produits ou services soit sur le web soit en off-line, alors vous êtes déjà très familiarisé avec le concept de personne morale. Vous signez vos courriers au nom de votre entreprise, vous privilégiez la prolifération de votre marque, et vos clients connaissent le nom de l’entreprise mais pas le vôtre.

En gros, c’est de la communication unilatérale, et un blog doit être tout le contraire.

Quelques règles à appliquer au sein de votre entreprise :

Désignez un responsable principal de la publication, il deviendra le principal représentant de votre entreprise, l’expert, et son nom doit figurer partout sur le blog, pour qu’au final les visiteurs l’interpelle par son prénom. Le blog doit être imprégné de sa personnalité. Si les blogs sont aussi appréciés, c’est que l’on a l’impression de communiquer avec un être humain, pas un texte préformaté sans caractère.

Conservez le même nom de domaine ou d’entreprise. Si votre nom c’est Jean Claude Duss, alors le blog ça devra être « blog.jean-claude-dusse.com » ou bien « jean-claude-dusse.com/blog ». (Sauf si vous avez choisi un nom qui n’a rien à voir avec votre activité)

– N’en faites pas une sous-catégorie de votre site internet, faites-en un site internet à part entière. S’il s’agit simplement d’un sous-domaine où vous postez du contenu avec le même design que votre site, c’est inutile et autant poster le contenu directement sur votre site. Le but est d’en faire un site totalement différent, avec sa propre identité.

Gardez contact ! Le seul et unique but d’un blog d’entreprise, c’est la fidélisation. De faire revenir vos visiteurs encore et encore, pour qu’ils sachent qui vous êtes et qu’ils connaissent votre marque par cœur. Récoltez leur adresse email, incitez-les à vous suivre sur les réseaux sociaux, s’abonner à votre flux RSS… c’est le but du blog, c’est le but principal du contenu, et ce but doit être accompli avant la sortie de vos visiteurs.

Créez un encart bien visible vers votre site. Soit dans la barre latérale, soit tout en haut, soit en dessous du menu. Insérez l’image / le logo de votre site, une courte description, et un lien vers votre site. L’intérêt de cet encart n’est pas forcément d’être cliqué, mais de créer l’association dans le cerveau de vos visiteurs, que la boutique et le blog Jean Claude Duss sont liés, et que donc les compétences sont liées. C’est ce que j’appelle faire un transfert d’autorité.

La quantité équivaux à la qualité. Très important à savoir et c’est une règle qui diffère d’un blog personnel. Chaque page de contenu supplémentaire, est un point d’entrée potentiel supplémentaire. Plus vous aurez de points d’entrées, plus vous aurez la possibilité d’avoir des visiteurs. Et deuxième raison à ça, c’est que plus vous aurez de contenu, plus vous allez être considéré comme un site de référence à part entière, un site à recommander. Vous serez « Le blog Jean Claude Duss » et non pas « Le blog de la boutique Jean Claude Duss ». Après, quantité ne veut pas dire négliger la qualité…

Devenez un évangéliste. C’est un point très subtil et très important. Au fur et à mesure de vos publications, vous devez imposer les standards de votre marché. C’est standards étant bien entendu les mêmes que vous utilisez. C’est l’occasion d’expliquer pourquoi vous les utilisez, et pourquoi ce sont des standards. Il ne s’agit pas de faire votre auto-promotion, mais par exemple de critiquer une mauvaise pratique lorsque vous la voyez. Si vous arrivez à imposer que X ou Y pratique est un standard, du coup, votre entreprise sera considérée comme un standard.

Brisez les rêves. Un blog sans langue de bois, c’est ça que veulent les gens ! Vendre du rêve c’est excellent pour faire du chiffre, mais très mauvais en terme de résultats. Vous aurez peut-être beaucoup moins de transactions en brisant les rêves et les croyances de vos clients, mais vos transactions seront de meilleure qualité, et votre statut également.

90% de contenu, 10% de publicité. Un blog c’est pour apporter de la valeur, pas pour faire de la publicité. Et pour être honnête, la valeur et le contenu utile, vendent mieux que la publicité. L’information permet au client de s’auto-convaincre et de s’éduquer, tandis que la publicité sert à pousser à l’action. Avec le blog vous n’aurez pas à pousser à l’action, vos visiteurs le feront d’eux-même lorsqu’ils en auront la nécessité.

Répondez aux commentaires. Dernier petit conseil qui ne serait pas forcément indispensable sur un blog qui fait la promo d’une personne en particulier, répondez aux questions et aux interrogations. Soyez sélectif il ne faut pas non plus vous montrer trop accessible. Répondez aux questions et aux remarques les plus pertinentes et les plus intelligentes, ça permet de casser complètement ce concept de communication unilatérale, et de montrer qu’il y a un véritable être humaine derrière qui rédige tout ça et qui lit les commentaires.

Même si vous êtes plombier, peindre, jardinier, carreleur ou n’importe quelle petite entreprise, testez l’expérience pendant un ou deux an. Voici une liste de 10 articles pour commencer à bloguer, puis prenez en compte ces différentes remarques. Ce n’est pas parce que vous représentez une entreprise ou une personne morale que votre communication doit rester unilatérale, créez une véritable identité, une véritable mine d’or d’informations pour vos clients. Le jour ou votre blog deviendra plus important et plus connu aux yeux de vos visiteurs que votre support de vente, vous aurez gagné votre pari.

Si vous avez aimé ce post, un partage sur twitter, facebook, ou un commentaire me rendrait très heureux!
Newsletter Marketing

7 Réponses

  1. Un article qui résume très bien les points principaux d’un blog ! C’est incroyable de voir, depuis quelques années, le nombre de grosses marques qui a créé son blog, pour augmenter sa communauté et la fidéliser.
    Par contre, il ne faut pas oublier que la qualité reste le maître mot, et qu’il ne sert à rien de créer un blog, pour créer un blog, si la qualité ne suit pas derrière !

  2. christian dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui montre bien la différence entre un blog de divertissement
    et un blog qui va aider des entreprises à se démarquer avec ces outils de dernières
    générations plus qu’efficace s’ils sont bien utilisé.
    Vendre sur internet en faisant du blodding est quelque chose de puissant et très plaisant.
    Etre connu avec son blog ouvre des portes sur le monde entier.

    Sincères Salutations
    Christian

  3. manon gautier dit :

    Bonjour Davy,
    merci pour cet article qui définit très bien l’idée que je me fais d’un blog.
    Si ja’i bien compris ce que tu préconises, tu recommande le blog pour attirer les prospects pour qu’il se dirige vers le site marchand.
    Pour toi le blog et le site « marchand » doivent être distinct ?
    Cordialement,
    Manon

    • Davy dit :

      Non pas forcément, ils peuvent faire partie du même domaine, ou alors être présent dans un sous domaine. S’ils ont une URL différente, la relation entre les deux est plus difficile à faire. Alors que sur le même domaine, le poids des deux sites est additionné, et la navigation des internautes les amènent plus facilement à se rendre sur le site marchand, ce qui renforce l’image de la marque dans l’esprit des prospects.

      A bientôt,
      Davy

  4. Alain dit :

    Très intéressant, pour compléter, l’e-reputation joue un rôle très important aussi pour les entreprises

  5. Robin dit :

    Excellent article qui résume les bonnes pratique du blog d’entreprise. Je vais m’en servir pour montrer à mes clients les plus retors qu’avoir un blog c’est pas inutile. Merci

  6. Clara dit :

    C’est toujours un grand plaisir de vous lire. Un blog peut être utilisé pour gagner de l’argent et même si vous n’avez pas asses d’expérience. Pour moi, c’est le plus simple moyen que j’ai trouvé pour arrondir les fins de mois.

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)

En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2014 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.