Comment gagner de l’argent sur internet : Toutes les façons

7

comment-gagner-de-largent-sur-internet

Voici la question que vous vous posez très souvent par mail, et voici ma réponse : On peut gagner de l’argent sur internet, par des milliers de façons. Néanmoins, ces méthodes peuvent être regroupés dans les thèmes qui vont suivre.

Oui c’est tout à fait possible d’avoir des revenus sur internet, oui il faut fournir du travail pour cela. Mais vous continuez à vous demander … comment font tout ces sites internet pour être rentables, ne cherchez plus, voici tout les moyens qui vous diront comment gagner de l’argent sur internet.

La liste des méthodes pour gagner de l’argent sur internet

 

Avant d’énumérer toutes ces façons, vous devez savoir que la base pour avoir une activité sur internet, c’est : d’avoir un site internet. Ça semble bête, mais un site, un blog, un portail, une boutique, vous donnera une visibilité, qui va vous permettre de vendre (car même sur internet, tout est une histoire de vente), ce que vous avez à proposer :

1 – La vente de publicité :

Vous avez beaucoup de trafic sur votre site, et donc vous vendez de l’espace publicitaire à des annonceurs. Plus vous avez de trafic, plus ce trafic est ciblé, et plus vous pouvez le vendre cher. Beaucoup de webmasters gagnent de l’argent sur internet, en vendant directement, plutôt que passer par une régie. Vous pouvez vendre des bannières horizontales, verticales, carrées, bannières vidéos, habillages, etc. A vous d’imaginer également d’autres formats inédits. Pour avoir quelques exemples, faites un tour dans la partie « annonceur » des sites influents.

Exemple : Allocine (les productions de cinéma, achètent l’habillage du site, pour faire la promotion de leurs films. Des millions de visiteurs par jour, ciblés sur des personnes qui s’intéressent aux films, particulièrement les dernières sorties, les annonceurs se font plaisir, et Allociné aussi, avec plusieurs millions de chiffre d’affaire par mois / AuFeminin, ciblé femmes, qui vend son habillage à de grandes marques de cosmétique entre autre. Ce genre de sites à forte audience, c’est exactement le même business, que les chaînes de télévision)

Revenu : Plusieurs millions par an.

Moyens : Équipe de 50 à 100 personnes

Contraintes : Un trafic énorme

2 – La vente de publicité, par l’intermédiaire de régies : Adsense ou autre :

C’est la même chose, sauf que vous n’avez pas le temps, l’envie, ou les moyens d’avoir une régie publicitaire pour s’occuper de tout les aspects de la vente de publicité, ou encore vous n’avez pas assez de notoriété pour intéresser les annonceurs. Google Adsense, est la plate forme la plus connue pour afficher des publicités sur votre site. Vous n’avez qu’à insérer un code sur votre site, une publicité ciblée automatiquement ou choisie s’affiche directement, et vous attendez que des personnes intéressées cliquent sur vos pub. C’est simple, rapide, et adapté si vous êtes tout seul ou peu nombreux. L’inconvénient, la plate forme prend une commission sur les clics. (Adsense reverse environs 70%). Adsense est le moyen préféré des Webmasters pour gagner de l’argent sur internet, cependant, il fait parti des moins rentables.

Exemple : Marmiton.org, pour son exportation à l’étranger, utilise les annonces Adsense, le temps d’acquérir une notoriété et du trafic, une fois que cela sera fait, ils devront chercher des annonceurs. Mais en attendant, Adsense leur permet de générer quelques revenus, pendant qu’ils se concentrent sur la création de contenu, et le marketing.

Revenus : Environs 1000 euros par mois pour 500 000 visites par mois. Cela peut varier, de 500 euros à peut être 5000 euros, cela dépend évidement, de la visibilité de la publicité, de son optimisation, et également de votre niche (dans certaines niches, le coût par clic est plus important).

Moyens : Être tout seul peut parfois suffire, tout comme avoir une grande entreprise qui veut se concentrer sur d’autres domaines que la vente de publicité.

Contraintes : Une partie des revenus est directement prélevée, de plus, si jamais cette régie décide de vous expulser, votre business peut s’effondrer du jour au lendemain.

3 – La vente de produits :

Les boutiques en ligne, spécialisés, généralistes, ou « low cost ». Ici, il vous faut beaucoup de produits, ou bien être très ciblé. Soit vous êtes ciblé, et vous vendez des articles difficiles à trouver, soit vous avez énormément d’articles, et vous pouvez alors vendre plus, et moins cher.

Exemple : Rue du commerce.

Revenus : de 500 euros par mois pour les petites boutiques (des fois moins), à plusieurs millions pour les grandes firmes.

Moyens : Seul ou a deux pour une petite boutique, une grosse équipe pour un plus gros site, et un local pour stocker vos produits.

Contraintes : Comme pour un magasin, vous devez gérer l’achat et la rotation de stocks.

4 – Vente de produits numériques :

L’avantage de la vente de ce genre de produit, c’est qu’il est gratuit à reproduire. Quand vous en avez un, vous en avez 1000. L’inconvénient, c’est qu’il peut être piraté ou partagé, etc. Et vous perdez des ventes la dessus. Cela compense en fait les gains que vous faites sur le coût de production. (Enfin, ça dépend des produits, en général, le gain reste supérieur)

Exemple : Ciel qui vend ses logiciels de gestion en ligne.

Revenus : Encore une fois, cela dépend de votre activité. C’est selon vos ventes. Vendre un ebook peut vous rapporter quelques centaines d’euros par mois, voir plus de 1000, pour un logiciel, plusieurs milliers par mois.

Moyens : Cette activité peut s’exercer seul, ou avec une équipe de développeur si vous avez une entreprise.

Contraintes : Vous devrez assurer un suivi et service après vente au top, à cause des bugs ou autre, puis assurer les mises à jours pour la pérennité de votre business.

5 – L’affiliation :

Vous souhaitez profiter du potentiel énorme de visites qu’offre internet, vous souhaitez vendre un produit, mais vous n’avez rien à vendre. La solution, c’est l’affiliation. Vous vous inscrivez à un programme d’affiliation (ebay, amazon, ou encore ici aussi il y a des plates formes telles que clickbank, 1tpe, paykoo, bien pratiques car elles regroupent plusieurs produits, là encore moyennant une commission), , vous choisissez un produit, puis vous faite sa promotion sur internet, via votre site internet, votre blog, newsletter, ou encore via de la publicité payante comme Adwords ou autre. Puis vous touchez une commission (allant de 5% à 70% pour les produits virtuels par exemple) sur chaque vente.

Exemple : Amazon fait de l’affiliation pour tout ses produits, et possède de nombreux affiliés. Amazon gagne de l’argent, et les affiliés également selon leur succès.

Revenu (Pour un affilié) : Cela dépend de vos investissements en publicité, ou de votre notoriété pour vos blogs. Vous pouvez gagner de 0 à plus de 10 000 euros par mois pour certains affiliés professionnels. Cela dépend entièrement de vos ventes, comme auparavant.

Contraintes : Vous aller développer la notoriété, du proprio du produit, et non la votre. D’autre part, vous dépendez de la santé financière, de quelqu’un d’autre. Si vous basez votre business la dessus, diversifiez les produits que vous vendez, ou encore utilisez le comme une autre source de revenu.

PS : Ne pensez pas que l’affiliation existe seulement sur internet, c’est un concept très courant. Quand vous commandez un appareil photo, de temps en temps vous recevez une promotion pour acheter des cartes mémoires. Le vendeur de l’appareil, profite de son nouveau client, pour lui offrir une vente ciblée. Et il touchera une commission sur chaque vente. Dans le cas où les cartes mémoires appartiennent au vendeur lui même, c’est tout bénef pour lui! Ce concept, s’appelle « l’upselling ».

5 – Consultations, Prestations, Services et Freelance :

Vous êtes un expert dans l’élaboration de site web, dans le marketing internet, ou autre, vous pouvez vendre vos services, vos consultations, à différentes entreprises ou personnes qui souhaitent renforcer leur activité dans un domaine précis.

Exemple : Les entreprises qui font du référencement professionnel, les entreprises de création de sites web.. Et si vous êtes freelance, du copyrighting (écriture d’articles, de pages de vente..), de la traduction, des petits travaux de programmations, de graphisme…

Revenus : Les entreprises professionnelles gagnent en général plusieurs milliers d’euros par mois, surtout si elles sont visibles ou reconnus. Un freelance peut en général gagner de 200, à 5000 euros par mois, selon son investissement personnel encore une fois, et surtout, si il est un spécialiste reconnu.

Moyens : Equipe de 5 à 10 personnes pour une entreprise, seul pour un freelance.

Contraintes : Si vous êtes un freelance, alors vous n’êtes pas dans l’optique d’un entrepreneur. Vous êtes simplement, votre propre employé. Mais vous restez un employé. Donc le soucis, c’est que vous vendez votre temps, tout comme pour le salariat. Et vous êtes donc limité, pour générer des revenus, par les 24 heures de chaque jour! La solution, créer votre propre équipe ou agence.

6 – Vente / Location de contacts

Une base de données importante, est potentiellement très intéressante pour une entreprise. Surtout si celle ci est ciblée. Si les inscrits ont autorisés la divulgation de leurs coordonnées, alors vous pouvez louer votre base de données, ou encore la vendre, ou bien vendre des mentions dans votre newsletter, si vous souhaitez garder la confidentialité de vos contacts. Personnellement, je suis contre cette pratique, pour moi il est important de préserver la confiance que les internautes placent en vous. A moins qu’ils demandent eux même à partager leurs données, ce qui est rare. D’autre part, la légalité est du côté des internautes. Si vous n’autorisez pas cette pratique, une entreprise n’a pas le droit de le faire. (Donc rassurez vous chers lecteurs! Plus qu’une question de loi, c’est une question d’intégrité) Afin de convaincre leurs contacts, certains leur proposent des produits gratuits par exemple, des échantillons.

Exemple : AuFeminin, qui possède une option « souhaitez vous être contacté par nos partenaires, et profiter de bons plans ». Une base de contact, ciblée « femmes »

Revenus : Ceci est en général un revenu complémentaire, et cela ne vous rapportera que si vous avez une base vraiment très importante, complète, vérifiée, et surtout ciblée. Pour dire un chiffre, je dirais quelques centaines d’euros par location, jusqu’à plusieurs milliers pour une grande base. (Une base de 100 000 prospects par exemple)

Moyens : Être seul, ou être une entreprise, ayant acquis une base de donnée suffisante pour intéresser les firmes. Ou une base de données très ciblée (Exemple : Un blog sur l’équitation, peut intéresser les vendeurs de casques d’équitation)

7 – Achat et revente d’objets

Ici, vous achetez des objets pas cher sur les sites d’enchères, ou bien en gros à des fournisseurs, et vous les revendez sur ces mêmes sites d’enchères ou d’occasions. Ici, nous revenons au point n°3, la vente de produit. Je le cite dans un point différentes, car certains ne basent leur business que sur cela.

Exemple: Le plus connu en France étant ebay, après il y a bien évidemment amazon, ou encore leboncoin, etc.

Revenus : Certaines entreprises spécialisés gagnent plusieurs milliers d’euros par mois sur ebay, et une personne seule peut gagner jusqu’à 3000 euros, pour des produits de base type vêtements. Encore une fois, je me répète, selon votre volume de travail, le nombre de ventes, et surtout les types de produits.

Moyens : La plupart exercent seul, mais il y a aussi des entreprises dédiées à ce travail. Celles-ci sont à la fois présentes sur une e-boutique, et sur ebay. Et il faut une pièce ou un local également pour vos objets.

Contrainte : Si demain un de ces sites fait faillite, ou que vous voyez votre compte bloqué, ou encore un utilisateur vous coller des dizaines d’évaluations négatives, vous pouvez voir votre chiffre d’affaire descendre de façon dramatique, voir, mettre les clés sous la porte! La solution, utiliser ebay et autre, comme « tremplin » pour acquérir des prospects et clients, ou encore vendre vos invendus. En ayant en parallèle, votre propre boutique en ligne. Vous profitez ainsi de la visibilité de ces grands sites, et commencez à avoir une base de données de clients.

8 – Vendre vos espaces.

Dans le même esprit que la vente de publicité, ici vous vendez des espaces écrits sur votre site. (ou comme je l’ai déjà dit plus haut, dans la newsletter). Par exemple, ce que l’on appelle, « un article sponsorisé ». C’est-à-dire que pour promouvoir un produit, une entreprise, vous allez écrire un article, ou faire une mention sur votre site web, parmi votre contenu. Un peu comme les films où l’on voit un Ipod ou autre… En clair, c’est de la publicité. Si j’en fais mention à part, c’est que pour certains articles, les éditeurs ont un avis critique du produit ou service.

Exemple : Les comparatifs de prix sur internet, font payer les entreprises pour avoir leur produit en première page. Un peu à la manière des têtes de gondoles dans les magasins. Il s’agit de mettre en avant le produit, ou bien d’en faire l’éloge.

Revenus : Cela dépend complètement de votre traffic, les sites de comparatifs de prix font payer plusieurs milliers d’euro pour qu’un produit soit mis en avant. Si il s’agit d’un article dans un blog plus ou moins connu, quelques centaines d’euros. Cependant, il s’agit bien souvent, d’un revenu complémentaire.

Moyens : Une personne seule ou une equipe, ayant un traffic suffisant et ciblé, pour permettre d’offrir un avantage précieux aux entreprises d’une présence sur ce site.

Contraintes : Avoir déjà un certain volume de trafic.

Vous avez maintenant ici, réunis, tout les moyens de gagner de l’argent sur internet. Les revenus et moyens que j’ai écrit, sont à titre indicatif, et peuvent varier énormément. Comme vous avez pu le lire, rien n’est facile, ni rapide à mettre en place. Mais à l’image des auto-entrepreneurs, vous pouvez réussir seul également. Comme tout bon entrepreneur qui se respecte, je vous déconseille de rester seul, et le plus tôt que vous revenus vous le permettent, déléguez! Je pense personnellement, qu’il est plus difficile de se faire une place sur internet qu’en dehors. Par contre, c’est plus facile dans le sens ou, vous aurez besoin de moins de revenus et de moyens. En effet, si vous avez une boutique, un local, vous profitez de l’effet de proximité, de l’emplacement de votre local. Sur internet, si vous n’êtes pas visibles, vous n’existez pas. Là est toute la difficulté. Mais au contraire, je pense que cela offre plus de libertés et de possibilités (télétravail, trafic exponentiel..)

ATTENTION ! Les personnes qui vous diront que vous pouvez gagner de l’argent sur internet rapidement en lisant des mails, complétant des sondages, ou encore des systèmes pyramidaux, soit vous gagnez quelques centimes par mois, soit vous tombez dans une arnaque, ou pire dans un système illégal. Cela ne donne de l’argent qu’à celui qui fournit le service (Exemple : Vous êtes rémunérés quelques centimes pour remplir des sondages, par contre l’entreprise qui fournit le service, est payée bien plus pour fournir une base de données qui remplira ces sondages). Ces sites vous feront perdre votre temps, et le temps est votre allié le plus précieux (PS: Je ne parle pas ici des casinos ou paris en ligne, qui vous permettent de gagner de l’argent, mais ici le facteur risque est extrêmement élevé, je vous le déconseille fortement également)

Créez votre site internet :

Si vous n’avez aucune connaissance, faîte appel à un prestataire, ou optez pour une solution e-boutique (prestashop), blog (wordpress), préconçue, ou encore achetez un kit graphique. Puis travaillez sur l’obtention de trafic qualifié. Une fois que cela est fait, vous pouvez commencer à obtenir une source de revenu, parmi celles énoncées plus haut.

Cherchez d’autres sources de revenus : Vous avez des centaines de possibilités pour avoir des revenus, entrants dans les différentes catégories ci-dessus. Par exemple, dans le domaine de la publicité, certaines entreprises permettent d’écrire des tweets sponsorisés sur twitter, payés au clic. Il fallait y penser! D’autres créent des sites, puis les revendent tout de suite (Exemple : YouTube). La création/ achat puis la revente de site, est un business modèle très courant aux Etats-Unis. Donc combinez les différentes sources de revenus qui peuvent s’appliquer à votre situation, trouvez votre propre « business model ». Ne vous découragez pas, surtout au début. Vous vous rendrez compte que gagner de l’argent sur internet n’est pas plus difficile, sur le long terme, que pour un entrepreneur off-line.

Merci de m’avoir lu.

Mon petit secret WebMarketing : A la création de mes sites, je me donne en général de 6 mois à un an, pour créer du contenu de qualité. Afin de donner une vraie valeur ajoutée au site, et qu’il suscite un réel intérêt pour les internautes qui le visiteront. N’essayez jamais de tromper vos visiteurs, avec du faux contenu (contenu dupliqué, ou ferme de liens). D’une part les moteurs de recherche n’aiment pas ça, et d’autre part, il faut donner un réel service aux personnes qui vous visitent. Surtout si vous vendez un produit. Dans le cas contraire, vous n’aurez jamais de seconde visite, et votre image sera mauvaise. Je me concentre ensuite sur l’acquisition du trafic. Une fois que cela est fait, il est alors pertinent d’insérer de la publicité, des liens d’affiliation, etc. Si vous vendez des produits ou services, vous pouvez l’insérer dès le début, et pas besoin d’un trafic exceptionnel! Et progressivement continuez d’ajouter du contenu et de travailler sur le trafic. Cela est une approche personnelle, si vous avez une e-boutique, ou vendez vos prestations, votre approche peut être totalement différente. En achetant, dès la publication de votre site, de la publicité sur adwords par exemple. Vous êtes libres de choisir vos méthodes selon vos objectifs et votre activité.

Vous aussi partagez votre savoir ancestrale, en laissant un petit commentaire.
Newsletter Marketing

7 Réponses

  1. Adrien dit :

    Vous avez de bons points il, c’est pourquoi j’aime toujours verifier votre blog, Il semble que vous etes un expert dans ce domaine. maintenir le bon travail, Mon ami recommander votre blog.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

  2. Doy Leo dit :

    Vraiment sympa ce site, je trouve votre approche vraiment intéressante, Bravo pour la rédaction.

  3. Missmim dit :

    Merci pour toutes ces informations!

  4. Casimir dit :

    Merci pour vos conseils utiles. Moi pour ma part, j’ai choisir la création de site internet. Grâce à cela je monétise mon blog qui me rapport de l’argent.
    Merci

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)

En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2010 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.