Comment écrire un contenu qui plaît aux internautes et Google

9

contenu

Le contenu d’un site web va être le pilier de votre référencement. Tout d’abord, parce qu’il doit apporter une valeur ajouté à l’internaute. Ensuite, pour que Google continue d’être l’entreprise milliardaire qu’elle est actuellement, il doit fournir dans ses résultats, les meilleurs contenus pour les internautes. C’est pour cela qu’il est tant visité, car le contenu qu’il renvoi, est intéréssant pour ceux qui recherchent, ciblé, et donc rentable. C’est donc en développant un contenu de qualité, que vous allez captiver l’attention de vos visiteurs, et que vous allez également captiver l’attention de Google

Le Contenu qui plaît à l’internaute :

Vidéos :

C’est à la mode en ce moment, tout devient vidéo. Les tutoriaux, les reportages, etc. La preuve, YouTube réuni à peu près 30% du trafic à lui seul. Un peu comme lorsque les films ont « gagné la bataille » sur les livres. Quoi qu’il en soit, sur internet, les vidéos ne remplaceront JAMAIS le texte. Pour la simple raison que Google ne sait absolument pas lire le contenu d’une vidéo. Je doute que cela soit un jour possible, mais si tel est le cas, ce n’est pas avant quelques années. Donc incorporer une vidéo à votre contenu, est une TRÈS BONNE IDÉE, à condition que vous l’accompagnez de votre texte habituel optimisé.

Images :

Agrémentez vos articles d’images, cela attire beaucoup plus l’attention des visiteurs, et cela améliore votre référencement. Veillez à renseigner les attributs alt / title / et à changer le nom de fichier de vos images.

Texte :

L’ingrédient parfait pour booster votre référencement. Mais quel est le texte qui plaît aux internautes (Et à Google ?) Et bien la réponse la plus pertinente est : Ça dépend… des goûts, des gens etc. Mais malgré ça, il y a tout de même quelques principes à connaître :

250 mots au minimum, mots qui vont être pris en compte par Google pour vous référencer. Il n’y a pas de limite en longueur, ça dépend de votre lectorat. Cependant, Google va aimer savoir que après ces 250 mots pertinents, il y a encore du contenu tout aussi pertinent. On parle de 700 mots pour la taille idéale d’un texte… Je suis assez d’accord, même si ça m’arrive de varier (500 mots / 1500 mots …). Je pense qu’il est plus judicieux de varier selon vos pages.

Un contenu unique et nouveau (inspiration oui, copiage non). Ennuyer l’internaute par un contenu qu’ils ont déjà vu, et vous ennuierez Google, qui va privilégier le site qui est mieux référencé. Veillez à toujours apporter une valeur ajoutée à votre article. Même si l’information n’est pas nouvelle, il est important qu’elle soit personnalisée, car elle servira tout de même, à réunir ces infos au même endroit, et cet endroit, c’est votre site.

Du divertissement : Les gens adorent s’amuser, surtout sur internet, où la plupart viennent se divertir. Offrez leur ce qu’ils recherchent. Blagues, vidéos marrantes, etc.

Du tutoriel : Dans l’ère de l’information, internet est une mine d’or pour apprendre. Que ce soit l’utilisation de logiciels avec des tutoriaux, des compétences de travail, pour l’école, etc. Ce type de contenu fera toujours mouche.

Du scoop : Buzz, information, Scoop… tout cela va être recherché par les internautes, qui veulent tout savoir et tout de suite. Surtout si l’information passe à la télé, il est judicieux de surfer sur la vague le plus vite possible… Des outils comme Google Alert vous permet d’être au courant de l’information dès qu’elle sort.

Du social : Lancez des débats, ouvrez un forum, autorisez les commentaires, posez des questions… Les gens, adorent discuter, donner leur point de vue, socialiser… laissez leur cette possibilité, de plus, ça vous permet d’avoir du contenu supplémentaire pour votre référencement.

Ces informations sont non exhaustives, j’aurai tendance à vous conseiller de mixer les contenus, et les types de contenus. Pas trop vis-à-vis de Google, qui lui, va fonctionner avec ses règles habituelles, mais par contre, afin de changer de la routine, et d’atteindre de nouveaux internautes. Et plaire aux internautes, se traduit en visites, et avoir des visites, c’est participer à l’augmentation de votre référencement !

Un contenu de qualité, qui plaît autant aux moteurs qu’aux internautes, est un actif durable pour votre business sur internet

Merci de m’avoir lu

Explorez mon WebMarketing : Je varie assez souvent la taille des articles, j’ai tendance à privilégier, vu le thème du blog, le contenu informatif de type « tutoriel », qui vous apprend toujours un petit quelque chose. Cependant, vous allez trouver également des vidéos dans certaines articles, des images dans d’autres, et quelques fois une touche humoristique. D’autres sont des avis, des critiques … etc.

En échange de votre petit commentaire, le lien de votre site sera référencé! Dofollow)
Newsletter Marketing

9 Réponses

  1. Marie dit :

    Merci pour tous ces conseils si judicieux.

    Cependant….. j’ai un petit « mais » à apporter… La première chose qui me gêne, à moi, lorsque je lis un blog, une page web, etc.. c’est quand c’est bourré de fautes d’orthographe (c’est peut-être de la déformation professionnelle), et je dois dire que j’en vois de plus en plus. Pour moi, cela invalide -presque- complètement le contenu. Je ne sais pas si c’est bon, mauvais ou indifférent pour le référencement, ….en tout càs, je trouve que ça devrait être pertinent, car le problème de l’orthographe devient insupportable et c’est aussi une affaire de qualité. Vous ne trouvez pas?

    • Davy dit :

      Bonjour Marie, merci pour ta remarque très pertinente. Etant moi même assez pointilleux sur l’orthographe, je partage ton avis, sur son importance capitale.
      Après il y a « ortographe », et « orthoggraf ».. Les fautes comme cet exemple, enlèvent toute crédibilité à son auteur. Par contre, quelques fautes de pluriels, d’accents… Comme mon premier exemple, sont souvent pardonnées, et pour être franc avec toi, pas toujours remarquées…
      En ce qui concerne le référencement, çe n’a pas d’influence directe, ça va dépendre des mots clés qui sont tappés. D’ailleurs, il est parfois judicieux de se positionner sur des fautes d’orthographe, via la balise alt de l’image par exemple.
      Pour en revenir aux internautes, en effet, bien écrire est capital, et témoigne de ton professionalisme. Après, si tu as un blog pour ado, et un blog pour littéraire, l’orthographe aura une importance différente dans les deux cas.

  2. Julien dit :

    Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord avec le contenu de cet article. Comme @Marie, je suis très sensible à l’orthographe. A ce sujet @Davy, une petite faute s’est glissée au tout début : le « pilier » et non le « pilié » … Je conviens qu’une faute ou deux peuvent se glisser mais il faut faire particulièrement attention aux premières et dernières phrases d’un billet. Car c’est souvent l’impression générale que va avoir le lecteur du reste du contenu.

    • Davy dit :

      Je te rejoins sur ce point, on n’a en général qu’une seule chance de faire bonne impression! Surtout, quand la correction de Firefox ou autre est là pour t’aider…
      PS : Merci, c’est corrigé.

  3. K@lil dit :

    Article intéressant. Je sais que le contenu est ROI mais j’ai une question : pour Google et les Internautes… Il est mieux d’écrire un article de 750 mots chaque semaine ? Ou bien il est plus pertinent d’écrire 3 petits articles de 250 mots par semaine ?

    A mon avis : il est plus intéressant la deuxième solution, ça donne plus de vie au blog et surtout je pense qu’il est plus facile d’écrire des petits articles qu’un long ….

    J’attends ta réponse.

    🙂

    • Davy dit :

      Hello K@lil,

      Cela dépend de ta ligne éditoriale. Certains les aiment courts, et d’autres longs. Pour Google, plus une page est longue, plus elle a potentiellement de la valeur. (Je tire cette conclusion, en prenant comme exemple l’excellent référencement des pages wikipedia). Avec les nouvelles techniques, tu peux facilement créer des pages avec du contenu déroulant, ou un mini sommaire.
      Aussi tu peux faire la même chose, en créant une sorte de dossier (Exemple : Linternaute.com). Google comprend alors, que les pages sont liées entres elles, avec le sommaire principal.
      Personnellement, je préfère avoir tout le contenu sur une même page, que de devoir consulter 10 pages pour l’avoir. Quitte à y revenir plus tard. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde… Après, le but n’est pas de faire du surplus, simplement pour avoir plus de mots.
      Niveau référencement, 750 mots aura toujours plus de valeur que 250 mots. Soit dit en passant, tu peux avoir un article de 250 mots, ensuite avoir des modules : Liens similaires, meilleurs liens, liens partagés, etc. Ça aussi ça compte comme du contenu, et ça apporte une valeur ajoutée.

      A bientôt,
      Davy

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)

En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2010 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.