Quelques principes fondamentaux pour vendre vos idées aux autres

3

Comment Vendre Vos Idées

À tout moment dans votre vie personnelle ou professionnelle, vous devez être en mesure de vendre vos idées aux autres. À vos employés, vos partenaires, vos clients, vos fournisseurs, votre conjoint etc. Même si vous êtes timide ou que vous n’avez pas l’habitude, vous êtes déjà un excellent vendeur, et je vais vous donner quelques astuces essentielles pour donner de la valeur aux idées que vous présentez.

La théorie n’est absolument pas difficile à comprendre, c’est la mise en pratique qui va vous demander un peu d’expérience. La première et la seule règle pour vendre une idée qui vous tient à cœur, c’est de se rappeler que vous vous devez d’être crédible. Même si l’idée est nulle, avoir de la crédibilité fera dire à vos aficionados, que votre idée est géniale.

Voici quelques astuces pour être crédible et vendre vos idées

– Soyez absolument sûr et certain de bien comprendre toutes les causes et les conséquences de votre idée, ainsi que les aspects de votre proposition (Ils sont souvent plus nombreux que vous ne le pensez). Vous devez être en mesure de répondre aux questions sans hésitation. Ça veut dire aussi entre autres, que vous devez connaître à l’avance les objections qu’on va pouvoir vous faire, et les réponses qui vont les contrer.

– Travaillez votre présentation : Si vous êtes sûr de vous, le message passera plus facilement et aura plus d’impact. Et même si vous êtes un spécialiste de la présentation d’idées, il vous faut vous préparer. Si vous voulez négocier des paiements plus longs à vos fournisseurs, préparez les arguments qui les aideront à vous dire oui. Se préparer, c’est aussi se préparer physiquement. (Aspects, outils à utiliser…)

– Réfléchissez à ce qu’il va y avoir, pour les personnes qui vous écouteront. En effet, les gens voudront savoir ce qu’il y a pour eux dans cette idée. Afin qu’il y ait un rapport gagnant-gagnant. Listez les bénéfices et les avantages pour vos interlocuteurs, et relevez également une liste de désavantages, afin de pouvoir les argumenter de la meilleure façon possible.

Omettez certains bénéfices exprès ! Certains seront intéressés par certains bénéfices, et d’autres par d’autres. Ce qui veut dire que l’argumentaire doit être différent, selon votre interlocuteur (C’est le cas de la vente en B2B en face à face par exemple). Si vous faites une présentation à Nice ou à Mexico, les interlocuteurs ne vont pas rechercher les mêmes bénéfices. Pensez-y, et ciblez votre argumentaire. (Note : Et priorisez également les bénéfices par ordre d’importance)

– La règle des quatre R : Rôle, Respect, Relations et Rhétorique. Tâchez de travailler ces différents aspects le plus possible avant de vous lancer dans une négociation, afin de développer votre potentiel d’influence. Si vous voulez générer une décision / idée – positive – de la part de votre interlocuteur, vous allez devoir l’influencer. Répondez à ces 4R, et aurez toutes les cartes en mains pour être l’influenceur idéal à l’instant T.

Lorsque vous présentez vos idées, vous devez vous positionner dans le rôle du défenseur. Vous mettre du côté de l’interlocuteur, et ne pas être un simple vendeur. Montrez que vous êtes là pour l’aider.

La possibilité de vendre vos idées à d’autres est un atout précieux et si vous êtes entrepreneur, vous aurez à le faire toute votre vie. Un entrepreneur, c’est avant tout un excellent vendeur. Personne n’a connu le succès, sans avoir été épaulé par d’autres. Et pour ce faire, ils ont auparavant dû vendre les bénéfices de leurs idées.

Tout est une question de pratique

Je vous le disais en début d’article. En prenant en compte les différents points ci-dessus, je vous propose de vous entrainer directement dans la rue. Demandez ce que vous voulez : Répondre à un sondage (fictif), demander un numéro de téléphone, une photo avec une personne… Préparez vos argumentaires, et lancez-vous ! N’hésitez pas à négocier des idées loufoques, qui seront plus difficiles à accepter. Plus vous le ferez, plus vous aurez de la facilité à connaître le sujet, négocier, et vous développerez votre confiance en vous. Qu’est-ce que vous avez à perdre ?

Newsletter Marketing

3 Réponses

  1. Merci pour ces conseils de qualités. Des idées de sujets qui peuvent être abordés sont : des sondages fictifs par exemple sur : êtes vous d’accord avec le fait que la loi autorise les enfants à porter plainte contre les parents ? avez vous déjà envisagé de créer une entreprise , même pendant la crise ? Si vous gagniez 10000 euros, là maintenant , que feriez vous de cet argent ? Ainsi on peut trouver des sujets suffisament neutres et intéressants pour le sondé, surtout si c’est dans la rue .
    Maintenant il faut passer le cap (après la lecture de l’article) : agir , persévérer dans l’exercice et toucher le moment où l’on pourra être alaise avec ce point là.

  2. Pierre dit :

    Très intéressant comme méthode !
    Pour les timides, il y a une bonne solution qui permet de tester sans faire face à une personne, c’est de le faire au téléphone, ça permet de bien travailler le rebond et le traitement des objections.

  3. Antoine dit :

    En tant qu’étudiant, je dois très souvent convaincre les correcteurs d’adopter mon point de vue. Ma technique, c’est de toujours paraître convaincu de l’idée (en appuyant bien sur les arguments, même s’il y en a peu), il faut sembler à fond dedans et bien le montrer. A la fin, la personne devrait accepter le point de vue, convaincue à son tour !

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2013 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.