Pourquoi écrire de l’actualité est mauvais pour votre référencement

7

Si nous vivons dans un monde où tout le monde veut le plus récent et le meilleur, c’est que quelque part en chemin, nous sommes arrivés à la conclusion que ce qui est nouveau EST le meilleur. Si nous achetons un CD, il faut que ce soit le dernier hit, on se fiche de savoir si le compositeur à une voix de casserole ou une mélodie à pleurer, ou si le chanteur est incapable de jouer plus d’une note, la seule chose qui compte est que ce soit nouveau. (En réalité pour les clients avisés que nous sommes c’est un peu différents, mais dans le monde du marketing, la nouveauté est ce qui vend, surtout aux jeunes) Chaque automne des centaines de personnes se bousculent aux entrées des concessions automobiles, frénétiques à l’idée de conduire les modèles des prochaines années, en étant à peine capable d’attendre qu’ils soient libres de dettes. Aucune importance si le paiement de la voiture de l’année dernière, qui est en parfait état de marche, a six mois de retard, nous sommes aveuglés par toutes les lumières que les nouvelles voitures ont à nous offrir. On est prêts à rester dans une longue file d’attente, en pleine nuit, sous un orage électrique simplement pour dépenser une somme d’argent faramineuse pour le dernier gadget électronique, le dernier ipad, juste parce qu’il est nouveau. Nous ne nous soucions pas du fait que dans quelques mois, il coûtera une fraction de son prix actuel, et qu’il y aura des dizaines de nouvelles versions, il faut qu’on l’ait maintenant.

Qu’en est-il de la nouveauté sur internet ?

Même les services Internet souffrent de ce syndrome du “tout de suite”. Pendant des années, nous nous sommes contentés de services d’accès à distance. Bien sûr, c’était lent, mais c’était ça ou rien. Nous remarquions à peine qu’il fallait des heures pour télécharger un simple fichier, des jours pour envoyer quelques photos ou télécharger une vidéo… ce qui était à l’époque quasiment inconnu. Nous ne connaissions rien de mieux. Maintenant que le monde a découvert tous les nouveaux services d’Internet, nous les voulons. Aucune importance si ça coûte le double tous les mois ou si nous devons nous servir de nos prêts étudiants pour pouvoir acheter l’équipement nécessaire. Si c’est sans fil, plus rapide, et conçu avec les dernières technologies, nous en avons besoin … maintenant ! Et les marketeurs le savent !

Nous ne nous soucions pas de savoir si les choses plus anciennes se font avec de meilleurs matériaux, durent plus longtemps, et sont moins cher. Dans notre esprit, l’ancien est indésirable.

Ok… nous sommes les victimes du marketing… quel rapport avec le référencement ?

Le référencement, est un point sur lequel nous devrions nous forcer à ignorer nos inhibitions étranges au sujet des vieilles choses. Quand il s’agit de référencement, l’ancienneté dépasse la nouveauté. C’est la vision de Google. Leur confiance, va aux domaines les plus anciens. Car l’expérience, est dans le domaine du référencement, synonyme de confiance.

Le référencement est l’art et la manière de créer des pages Web attrayantes pour les moteurs de recherche. Plus un site Web paraît attractif (les moteurs de recherche sont attirés, non pas par la beauté, mais par des résultats pertinents), mieux il sera classé dans les résultats des moteurs de recherche. Un mauvais classement pourrait sonner le glas d’une entreprise sur Internet, qui base son business uniquement sur le référencement naturel. En effet, des études ont montré que les internautes vont rarement voir au-delà de la deuxième page de résultats.

Les moteurs de recherche utilisent des robots de navigation afin de déterminer le classement des sites Web.

Pourquoi la nouveauté, ne veut PAS forcément dire meilleur en ce qui concerne le référencement, mais PEUT aider votre business à vendre plus.

Les vieux sites Web et les webmasters qui les gèrent, ont eu plus de temps pour développer et maintenir leurs sites. Ils sont déjà détaillés et classés par les moteurs de recherche. Dans certains cas, cela peut prendre trois mois pour qu’un moteur de recherche se déplace et parcoure un tout nouveau site qui lui a été soumis, dans d’autres, quelques jours. Les anciens sites apparaissent déjà et gagnent la reconnaissance des clients. Si un site plus ancien a existé assez longtemps pour avoir gagné une clientèle fidèle, même si un remaniement dans les classements le bouscule de son classement préférentiel, les clients fidèles iront toujours le chercher. Et par conséquent, les moteurs de recherche, considèrent toujours cette préférence, dans leur classement !

PAR CONTRE. Nous en revenons à ce point, la nouveauté vends. L’actualité fait le buzz, les nouvelles formations, les nouveaux plugins, doivent à tout. Ce n’est pas pour rien, que les sites d’actualités sont si visités. Mais vous devez savoir, que la nouveauté, possède une date de péremption à court terme. Lors de l’annonce de la mort de Ben Laden, un ami à moi à fait 300 euros en 2 jours avec la pub, après avoir crée un petit site de niche. Mais d’ici quelques semaines, les recherches sur Google vont s’arrêter, et ce site ne va presque plus générer de visites (ou en tout cas beaucoup moins)

Concrètement, que faire ?

Un domaine, et un contenu ancien, est donc bien apprécié par Google. Par conséquent, mettez vous le plus tôt possible, à la création de contenu intemporel. Si vous trouvez que la concurrence s’est développée sur internet ces dernières années, essayez d’imaginer dans 10 ans ! Faites votre place dès maintenant. Votre nom de domaine, comme son contenu, prendront de la bouteille, et seront plus savoureux ! En même temps, rajoutez régulièrement des nouveautés. En effet,surfer sur la nouveauté, c’est surfer sur le buzz! Rappelez-vous, la nouveauté, c’est ce qui se vend! Mais n’oubliez pas, si vous êtes blogueurs, publier le moins de nouveautés possible, vous permettra d’être lu dans 10 ans, pour des trucs que vous avez écrit aujourd’hui. Sympa non?

Mon référencement, et mon WebMarketing : Le contenu est roi, lorsqu’il s’agit de référencement. Pour ce blog, même si il y a eu quelques périodes de vide, le contenu est pour moi une priorité. Et ce, pour prouver ma valeur aux moteurs de recherche, d’ici à quelques années. Plus mon contenu prend de la bouteille, plus il sera « trusté » par Google. Et il sera visité, encore et encore et encore …

 

PS : 80% de mes articles, sont des articles intemporels. Si vous les lisez aujourd’hui ou dans 10 ans, ils auront la même valeur. Ça veut dire, que le trafic sur mon site, sera toujours aussi ciblé. Si le contenu est une actualité, une nouvelle qui peut se périmer, alors mon contenu ne vaudra plus rien dans quelques années (voir mois ou semaines), et j’aurai perdu mon temps. Un petit mix des deux, avec 80/90% de contenu qui ne se périme pas, pourra assurer la pérennité de votre blog sur les moteurs de recherche. N’oubliez pas de temps en temps, d’actualiser vos vieux articles, si des certaines informations venaient à changer.

Au sujet de Davy

Davy Duthieuw a écrit 320 articles.

Entrepreneur et Webmarketeur

Newsletter Marketing

7 Réponses

  1. jérôme - blog marketing dit :

    Je trouve intéressant ta réflexion sur nos modes de consommations effrénés. Il est vrai que nous sommes entrés dans une société du tout, tout de suite.

    Je pense d’ailleurs que cela nous apporte clairement pas grand chose au niveau de notre bonheur. Pire je dirai que cela nous fait du mal plus qu’autre chose. En effet nous pensons de plus en plus que notre consommation nous permettras de nous rendre heureux, mais bien au contraire en consommant de plus en plus nous rentrons dans un schéma où nous sommes systématiquement frustré car nous en voulons toujours plus.

    Je me permets de mettre un lien vers mon article sur la consommation, je pense que cet article rejoint ta vision.

    Désolé pour ce petit monologue, un peu hors sujet, mais ca me tenait à coeur 🙂

    Pour en revenir à ton article, il est vrai que parler d’actualité ne permet pas d’avoir du contenu que ramènera du trafic à long terme. Mais cela n’est pas négatif pour autant au niveau SEO. On ne peut pas écrire des sujets de fond tout le temps et faire des articles d’actu permet d’avoir du contenu nouveau plus facilement. Et puis heureusement que certains nous donnent l’actu.

    • Davy dit :

      Lol en effet, c’était une petite introduction très objective, merci pour ton lien qui apporte un complément à cette intro.
      Tu as raison ce n’est pas “négatif” en soi, mais disons que d’ici une semaine ou deux, un article d’actualité ne sera plus forcément intéréssant / recherché. C’est une diversion, qui se périt très vite. Le seul avantage que je vois aux articles d’actualités, c’est que tu peux avoir une chance de soumettre ton site à Google Actualité! Bien sur, l’actualité peut servivr de buzz mensuel, mais comme tous les sites d’actualité le savent, ils faut publier tous les jours, et être parmi les premiers à retransmettre l’info, parmi tous les autres.

  2. Xavier dit :

    Bonjour,

    Tu dis : “Si vous les lisez aujourd’hui ou dans 10 ans, ils auront la même valeur.”

    Tout dépend de quoi traite le sujet de ton article … le domaine du SEO est très versatile et personne ne sait quelles seront “les règles” dans 2 / 3 ans alors 10 ans …

    • Davy dit :

      Oui c’est vrai, même les articles de connaissances, peuvent avoir une certaine “date de péremption”. Comme tu dis le SEO, même si les critères changent à très faible quotient, certaines choses valables hier ne le sont plus aujourd’hui (Balise Keyword) et le contraire est aussi valable (Prise en compte des réseaux sociaux). Cependant en règle générale, l’idée reste la même, et quoi qu’il en soit il est bon de faire un petit tour sur ces vieux articles pour y écrire une MAJ au cas ou :).
      Les résumés de livres, ou critiques de films, de produits, sont impérissables par exemple, après certains articles “how to” (comment installer wordpress par exemple), peuvent être amenés à changer, l’idée est celle qui ne changera pas, et faire une petite vérification chaque mois ou tous les deux mois n’est pas de trop pour conserver un certain degrés de qualité 🙂

  3. Wald dit :

    Je trouve que c’est une bonne précision concernant le référencement…

    Aujourd’hui, les nouvelles “versions” ou nouveaux produits pleuvent sur la toile et mieux vaut se concentrer sur le contenu indélébile !

    Autrement dit il vaut mieux se référencer sur une marque que sur les produits qu’elle propose (ou version) mais comment se faire une réelle place dans ce cas ?!

    C’est un choix difficile à faire…

    Dans le cas de WordPress par exemple, les internautes sont eux sensibles à la version lors de leur recherche et ne visiterons pas un titre qui parle d’une version inférieur, il est donc préférable de ne pas intitulé l’actualité (ex : Comment configurer WordPress 3) mais pour les moteurs de recherche, le mot-clés principal est là ! non ?

    Pour ma part, j’intègre parfois un peu d’actualité dans les méta car la “version” est un critère de recherche pertinent, reste à savoir si mon article sera vraiment mis de côté par Google uniquement parce qu’il y a un 2.5 à la place d’un 3 derrière mon mot-clés.

    • Davy dit :

      Plus ton mot clé est dillué, moins son poids est important (En réalité, c’est très minime). Oui c’est vrai que tu peux surfer sur les tendances, et ça peut en effet être bénéfique sur le court terme. Après, bien que périssable, le titre “installer wordpress 3” est un détail, mais à moins que ce soit ta ligne éditoriale, “sortie de wordpress 1.1” est le genre d’article presque inutile

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2016 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.