Comment connaître les freins à l’achat de vos prospects [Vidéo]

6

Pour vendre votre produit sur le web ou off line, il n’y a pas de secrets : Vous devez répondre à un besoin. Disons que vous avez respecté ce principe, mais que vous n’arrivez pas à vendre ou que vous vendez moins que ce que vous espériez. Alors que faut-il de plus ?

Du marketing ? Un autre prix ? Un meilleur design ?… Qu’est-ce qui ne va pas ? La plupart du temps, vous pouvez toujours tester. Tester plusieurs options, et c’est d’ailleurs recommandé. Mais un entrepreneur n’a pas forcément toutes les solutions à sa portée. Il n’est pas non plus devin. C’est mon cas et c’est peut-être le vôtre, donc voila deux principes mathématiques (comprendre sans avoir à deviner), pour connaître les principaux freins à l’achat de vos prospects, les éléments qui les bloquent dans leur décision d’achat. (Et qui donc entraîne une perte de vente pour votre Web-Entreprise)

Deux principes pour connaître les freins à l’achat de vos prospects

C’est tellement évident, que l’on y pense pas forcément. Et grâce à internet et aux outils que je mentionne, vous pouvez automatiser le processus, le rendre plus rapide et plus accessible que dans une boutique physique.

Demandez à ceux qui ne vous ont pas acheté

Avouez-le, ce sont les mieux placés pour vous dire pourquoi ils n’ont pas voulu vous acheter ! Et pour certains, ils seront d’ailleurs ravis de pouvoir vous faire la morale, en vous disant qu’est-ce qui ne va pas, et pourquoi ils ne vous donneront pas leur argent.

En mettant en place les outils que je mentionne dans la vidéo, vous pouvez automatiser ce processus, après vos relances habituelles ou votre prospection.

Demandez à ceux qui vous ont acheté

Ceux-là sont plutôt bien placés également ! Un achat peut être un mouvement impulsif, ou alors un mouvement réfléchi. Dans un cas comme dans l’autre, au moment de sortir leur carte bleue, il y a des doutes qui viennent naturellement à l’esprit de vos prospects. Et un calcul rapide s’effectue, en mettant les avantages et les inconvénients, d’un côté et de l’autre de la balance.

Et ceux qui vous ont acheté donc vos clients, ont fait cette comparaison, et peuvent donc vous dire les éléments qu’ils avaient mis dans le côté “Inconvénients” de la balance.

Mettez en place ce processus dès maintenant !

Plutôt que d’essayer de rentrer dans la tête de vos prospects, de deviner leurs freins à l’achat, demandez-leur tout simplement. D’ailleurs c’est valable aussi pour beaucoup de choses, vous serez surpris du nombre de choses positives que vous pourrez obtenir, simplement en osant demander.

Donner de l’information, c’est transmettre. Et transmettre est quelque chose que beaucoup d’entre nous aimons pratiquer. Pour ma part, je n’ai encore jamais refusé de donner une information en marketing à qui me l’a demandé. Et en osant demander à vos prospects “Quels sont vos freins à l’achat”, vous serez surpris du résultat positif de ces réponses sur votre activité. Qu’avez-vous à perdre ?

Davy Web-Entrepreneur

I love the commentaires! Un petit pour la route?<
Newsletter Marketing

6 Réponses

  1. Omarkafe dit :

    Personnellement j’utilise de plus en plus de questionnaires pour comprendre les attentes de mon audience sous forme de question sur ma page Facebook ou via ma mailing list.

    En améliorant quelques points stratégiques en termes de marketing (mise en avant des bénéfices clients, présentations plus étoffées des produits,…), mon taux de conversion a radicalement augmenté. Il reste toujours de nouvelles techniques à mettre en place mais voir au bout de quelques semaines des premiers résultats est déjà très rassurant.

  2. Demander à ceux qui n’ont pas acheté : la solution bête comme chou pour vendre plus ! Et vu qu’en plus tu proposes un outil pour ça, il n’y a plus qu’à 🙂

    Une erreur classique, c’est de baser ses actions marketing sur ses besoins, son avis ou son intuition. Or, même si on peut tomber juste, c’est surtout prendre un risque. Le mieux est alors d’aller demander son avis à celui qui est le mieux placé, son client ou son prospect.

  3. Excellentes idées, je ferai ça dès que j’aurai lancé mes formations.
    Bravo pour ton blog, tu réussis à faire passer des idées très intéressantes, d’une façon très sympa !

  4. Cedric dit :

    Certes, cela peut-être vrai, mais dans le questionnaire, il ne faut oublier d’ajouter une question qu’oublient en général tous les webmarketeurs de poser : “Manquez-vous d’argent pour acheter le produit?”

    Il ne faut pas oublier que nous sommes en pleine crise économique, et que les gens râclent les fonds de tiroirs pour trouver de quoi boucler le mois ! Quand à moi, c’est bien simple : je suis à découvert dès le 15 du mois ! Donc, le pb vient peut-être tout simplement qu’acheter le produit fait parti du “superflu” non indispensable quand on n’arrive plus à s’en sortir…

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2013 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.