Pourquoi vous ne devez ABSOLUMENT PAS devenir BLOGUEUR, mais plutôt un ENTREPRENEUR

20

Idées d'Entrepreneurs

Pour cet après weekend du 15 août, j’ai décidé de tuer un mythe sur internet, en vous expliquant les risques que vous courrez, à vouloir devenir blogueur.

La raison principale pour laquelle de nombreux entrepreneurs sur internet échouent au bout de quelques mois, ce n’est pas parce que leur idée est mauvaise, parce qu’ils ne travaillent pas, parce que le secteur est trop concurrentiel … la raison principal qui fait qu’ils échouent, c’est que ce sont des Blogueurs ou des Webmasters! Au lieu d’être des Entrepreneurs.

Vous écrivez régulièrement des articles, et vous vous rendez compte très vite, que personne ne vous visite. Donc vous commencez à laisser d’autres commentaires sur les blogs, et vous avez quelques visites en plus… mais votre blog ne décolle pas! 6 mois viennent de passer, et vous ne dépassez pas les 200 visites par mois, grâce à Google. Vous êtes frustré, désespéré, et vous abandonnez, aussi vite que vous avez commencé.

Et dans tout ça, quelle est votre stratégie marketing? Quelle est votre équipe? De quel budget disposez-vous? Dans quoi allez-vous investir? Connaissez-vous votre marché et vos concurrents ? Qui sont vos clients, et où les trouver ? Où allez-vous, et où va votre ENTREPRISE ? Puis par la suite … combien vous coûte un prospect, combien vous coûte un client ? Combien vous rapporte un prospect, combien vous rapporte un client ? Quelles sont les actions les plus rentables ? Quel est votre taux de conversion ?

Si vous ne vous êtes jamais posé ces questions, vous avez de fortes chances, de vous diriger vers la mauvaise direction, car vous êtes un simple blogueur / webmaster, au lieu d’être un ENTREPRENEUR. C’est vers cet état d’esprit, que vous devez vous diriger, si vous souhaitez générer une entreprise rentable sur internet (ou off line).

Je vais vous expliquer en détail, comment mettre en place un véritable plan d’action en 5 étapes, pour démarrer un VRAI business sur internet.

Étape 1 : Le concept

Tout d’abord, vous devez savoir ce que vous voulez faire, et où vous allez. Posez vous les questions : « En quoi vais-je aider mes futurs clients ? », « En quoi vais-je être différent des acteurs du marché déjà présents ? ». Ces deux questions, vont vous permettre de définir le produit que vous allez vendre sur internet, et sa forme. Vous voulez créer un blog, pour vendre de la publicité ? Vous voulez vendre les produits des autres avec l’affiliation ? Vous voulez vendre votre propre produit … ? Apprenez à connaître qui sera votre cible, où la trouver, et vous aurez déjà une idée de la manière dont vous allez monétiser votre blog.

Par exemple lorsque j’ai débuté mon blog sur le webmarketing, j’ai analysé les différents acteurs du marché, analysé qui étaient les visiteurs grâce à Alexa.com, et j’ai cherché sur les forums, à travers de questionnaires, et également, en analysant le marché étranger, quels étaient les besoins de ma cible. J’ai fini par me placer sur la niche du webmarketing, en « apprenant aux gens, à créer et rentabiliser un site web ». Je pouvais le faire, car j’ai déjà de l’expérience en webmarketing au travers de plusieurs sites internet, en France et à l’Etranger. C’est donc un domaine que je connais, qui me passionne, et qui peut aider beaucoup de gens. Et malgré le fait que le webmarketing soit une niche surreprésentée, le web francophone a encore beaucoup à donner dans ce domaine. J’ai d’abord jeté l’idée, à cause de tous les blogs déjà existants sur le même thème. Je l’ai récupéré, en voyant le taux de personne insatisfaites et ayant besoin d’aide, et l’augmentation de la demande. (Ça à l’air compliqué, mais en gros il s’agit d’analyser l’évolution des visiteurs des sites de votre niche, les forums, et de faire des questionnaires, ou d’analyser les résultats des questionnaires déjà faits.)

Étape 2 : Votre plan d’action

Maintenant que vous savez ce que vous allez faire, et comment vous allez l’offrir, vous devez générer votre business plan, et votre stratégie marketing court terme, moyen terme, et long terme. En effet, une fausse idée sur internet, est que vous devez absolument référencer votre site, et puis attendre sagement que les visites arrivent sur votre site. Mais on oublie vite, que Google n’est qu’un site internet, un business, un simple outil, et non une finalité. Ce qui est vrai, c’est que c’est un site qui reçoit des milliards de visites par jour. Mais ou oublie vite, qu’il existe d’autres techniques, telles que les partenariats, la publicité dans les magasines spécialisés, les communiqués de presse et les médias… Après vous être formé au marketing (Oui, c’est indispensable !) Vous devez définir votre business plan, noir sur blanc (Prévoyez du temps pour les imprévus) :

D’ici à 1 mois :

– Créer le site (design, programmation, contenu)

– Créer le produit (design, création, formule de paiement, définir le prix) OU si vous faîte de l’affiliation, choisir vos premiers programmes d’affiliation, ou votre produit phare.

D’ici à 6 mois :

– Promotion du site (partenariats, communiqués et guest post, référencement naturel, publicité au coût par clic (Adwords, Facebook, Bing…)

– Acquérir les premiers clients (Mettre en place un auto-répondeur, mettre en place une offre irrésistible)

– Trouver des affiliés

D’ici à 1 an :

– Investir

– S’exporter

– Se former

Une fois que vous avez votre business plan, définissez votre stratégie marketing, en répondant à la question « Comment vais-je accomplir toutes ces étapes » (C’est ce que j’ai mi entre parenthèse) : L’affiliation, les médias, les réseaux sociaux, le référencement, publicité en ligne … etc.

Vous ne devez ABSOLUMENT PAS utiliser toutes les techniques existantes pour attirer du trafic (des prospects), et les convertir en clients. Vous devez utiliser uniquement les stratégies marketing, qui vous permettront d’appliquer votre business plan. Si votre idée n’a pas besoin des réseaux sociaux (Par exemple pour un blog sur la religion, Twitter est plutôt un réseau rempli de professionnels en France), alors ne l’utilisez pas, seulement parce que vous avez lu ailleurs que ça fonctionne. Vous pouvez néanmoins vous essayer à ces différentes stratégies, conservez celles qui marchent pour vous, et jetez celles qui ne marchent pas. Vous devez vous concentrer, en tant qu’entrepreneur, à la rentabilité de votre entreprise, et la satisfaction de vos clients.

Tous ces exemples que j’ai cités, sont bien évidemment non exhaustifs, c’est pourquoi il est indispensable de premièrement vous former au marketing (lire des blogs comme celui ci, est un bon début :)), afin de savoir quelles sont les techniques à votre portée. Il en existe des tas d’autre, et ce que j’ai écris, est bien sur un exemple, vous n’êtes pas obligé de vous exporter si votre blog va être national.

Étape 3 : La mise en place

Vous avez une idée, et un plan. Il vous faut maintenant, mettre ce plan à exécution. Mais comment faire ? En effet, si vous ne savez pas comment faire tout ça, alors deux solution s’offre à vous : Vous former ou Déléguer ! Lisez, suivez des cours, lisez, suivez des formations, lisez, allez à des conférences, des séminaires, lisez, lisez, et lisez. Et cherchez à avoir une équipe de pros à vos côtés. Définissez ce que vous savez déjà faire, ce que vous aurez le temps le faire, ce que vous voulez apprendre à faire, et ce que vous ne pourrez pas faire.

Vous allez créer un blog ? Formez-vous à la création d’un blog WordPress. Vous voulez créer une formation en ligne ? Apprenez à utiliser Camstasia pour tourner votre formation. Vous allez vendre un produit en ligne ? Apprenez à installer une formule de paiement. Pas de temps pour le reste ? Cherchez des associés ou des prestataires, pour effectuer les tâches qui ne font pas partie de votre domaine de compétences, et créez votre équipe, une liste de contacts. Des gens qui pourront vous compléter, dans les domaines qui sont vos points faibles.

Étape 4 : Les obstacles

Vous savez désormais, le minimum dont vous avez besoin, pour démarrer. Mais vous allez maintenant devoir, surmonter les obstacles. Vous pensez que vous avez perdu du temps ? Au contraire, vous avez gagné plusieurs mois, que vous auriez passé à tâtonner, à vous frustrer, à perdre du temps et de l’argent, et à perdre votre motivation. Ce qui mène très souvent, à l’abandon… Maintenant, mettre en place tout ce que vous avez défini, avec le budget que vous avez défini, va être beaucoup plus facile.

Vous avez défini ce que j’appelle votre « Recette du succès », et vous n’avez plus qu’à la suivre étape par étape, comme si vous prépariez un bon gâteau au chocolat le dimanche après midi, bloqué à la maison à cause d’une pluie diluvienne.

Si vous rencontrez des obstacles, idem, formez-vous, demandez conseil à des gens d’expérience, des mentors, afin de surmonter ces obstacles. Un entrepreneur qui est déjà passé par ce processus des dizaines de fois, connaît la recette du succès par cœur, et pourrait la reproduire quand ça lui chante. Mais un entrepreneur tout neuf, passera forcément par une série d’obstacles, et d’échecs. L’échec, est un processus normal pour atteindre le succès.

Étape 5 : Améliorer ses résultats

C’était dur ! Mais vous y êtes arrivé ! Vous avez entrepris un business, qui rapporte de l’argent, et tous les jours, vous cherchez de nouveaux clients à satisfaire. Car vous avez appliqué à la lettre, la stratégie que vous avez définie. Cela vous a pris beaucoup de temps, mais aussi beaucoup d’argent. Vous devez maintenant, vous développer.

Depuis le début, vous avez pris soin d’installer Google Analytics sur votre site, et mis en place ce qu’on appelle des « objectifs ». Vous devez maintenant passer aux choses sérieuses, en analysant en profondeur, quelles sont les actions qui vous rapportent le plus, le coût d’acquisition d’un prospect et d’un client, et quel est votre ROI. Couplez tout ça à des solutions pour faire des split tests, comme Google Website Optimizer, ou Optimizely, pour définir les meilleures accroches, couleurs, etc. Cela va vous permettre, d’accroître d’autant plus votre rentabilité, et de diminuer vos coûts. Tout en augmentant votre productivité, afin de gagner du temps, et d’entreprendre de nouvelles choses dans votre entreprise, et également kiffer la life ! Analysez également la possibilité, de tester de nouvelles stratégies, afin d’ajouter une nouvelle possibilité de canal d’entrée pour votre blog ou site.

N’hésitez pas à continuer à vous former, maintenant votre objectif final, c’est automatiser, et déléguer. Ne crachez pas sur les formations qui vous sont offertes ou vendues, vous avez toujours quelque chose à apprendre de quelqu’un.

Et désormais, faîtes en sorte d’avoir le plus de temps libre possible, afin de pouvoir profiter de votre nouveau business, mais également de votre famille, et de ce qui est important pour vous. Et également, pouvoir diriger votre entreprise avec plus de sérénité, et vous occuper de vos clients. En ayant une entreprise qui travaille pour vous, vous pourrez également vous lancer, dans de nouveaux projets … pourquoi pas?

Alors .. convaincu?

Par le biais de cet article, j’espère vous avoir convaincu, que le web-entrepreneuriat, ça reste de l’entrepreneuriat, comme toute entreprise classique, et que l’approche n’est pas si différente. Allez-vous ouvrir un restaurant, sans avoir de contrats avec des fournisseurs ? Sans savoir où acheter le matériel ? Sans avoir crée votre identité et votre marque ? Sans savoir quel produit vous allez vendre… ? Internet, c’est la même chose, mais en moins risqué. C’est d’ailleurs à cause de ce manque de risque financier, que des entrepreneurs tout frais ne considèrent pas leur site, comme un véritable business.

Devenir blogueur, peut être très dangereux pour vous. Vous devrez considérer votre site internet, comme un VRAI BUSINESS. Et donc agir et décider, comme un entrepreneur. En ayant cet état d’esprit, vous avez alors toutes les chances de votre côté, pour atteindre le succès sur internet.

Le mot de la fin

Pour finir, voici quelques obstacles que vous pourriez rencontrer sur votre chemin, et comment les affronter :

Vous ne savez pas comment faire quelque chose : Trouvez une formation pour l’apprendre, cherchez des prestataires sur Odesk ou Codeur, ou cherchez des partenaires / associés / ou mentors pour vous aider.

Vous n’avez plus de pognon : Communiquez vous avec des investisseurs et présentez leur votre business plan, ou travaillez à mis temps pour financer votre stratégie marketing.

Vous faîtes 10 fois la même erreur : L’avantage d’une erreur, c’est qu’elle nous permet d’apprendre, « the hard way ». Par exemple si vous voyez que vous passez une journée entière sur Youtube au lieu de bosser, vous avez perdu une journée, mais prenez alors des décisions en conséquence, forcez vous à apprendre de vos erreurs. Vous pouvez même les noter quelque part.

Vous vous découragez : Le manque de motivation, va venir car votre entreprise ne décolle pas. Dans ce cas, vous devez analyser « Pourquoi votre entreprise ne décolle pas ». Par exemple si la réponse est « elle ne fait pas de ventes », alors apprenez à « trouver des clients » ou ) « convaincre vos clients ». Si c’est « je ne sais pas quoi vendre », alors apprenez à « créer ou trouver un produit, et trouver les besoins de vos clients ». Et ce, avec toutes les raisons, qui pourraient faire en sorte que votre business stagne. Surtout n’abandonnez pas aussi vite, tournez vous également vers votre entourage lorsque vous en avez besoin, pour avoir du soutien. (Si celui ci approuve votre démarche bien entendu)

Votre entourage, vous prend pour un faignant : Je vous parle en connaissance de cause, passer toute la journée sur l’ordinateur pour ne pas générer un sous, c’est très courant en début d’activité. Il vous faudra expliquer en détail à votre entourage, que vous savez ce que vous faite, que vous avez besoin de temps pour le faire, et que vous avez besoin de leur soutien et avis.

Vous restez seul dans votre coin : Les contacts, les partenariats… sont très puissants pour se faire des relations qui peuvent amener à une relation commerciale. Participez à des évènements, rentrez en contact avec des acteurs connus de votre niche, rendez des services… ne restez pas seul, l’union fait la force.

Vous n’avez pas la passion : Si vous choisissez votre business simplement parce que la demande est forte, vous êtes voué à l’échec. Vous devez être passionné par ce que vous faîte. Sinon, vous aurez vite fait de vous en lasser. Si vous avez débuté comme ça, vendez votre business, et démarrez en un pour lequel vous êtes passionné. La grande tendance en ce moment, c’est la création de blogs sur le marketing internet ou le blogging, simplement pour reproduire la partie visible de l’iceberg des différents acteurs du marché. Alors qu’en se dirigeant vers sa passion, le succès est au coin de la rue.

Les problèmes légaux : Après quelques mois d’activité, j’avais déjà reçu 2 mises en demeure. Heureusement, je m’étais protégé avec des mentions légales, des dépôts à la CNIL et à l’INPI, et des contacts avec des avocats. N’ayez pas peur, beaucoup de gens vont tenter de vous faire peur, ou de vous faire appliquer leur propre loi. Si vous êtes 100% en règle, si vous avez une bonne étique, alors ne vous inquiétez pas. Sinon, négociez. Ce genre de problème est normal, et prenez soin de tout faire de manière légale. Il y aura toujours de gens pour vous les briser…

N’abandonnez jamais

Le webmarketing, le web-entrepreneuriat, sont des domaines passionnants, pleins d’opportunités et de possibilités. Et il est dommage de voir certains blogs ou sites arrêter du jour au lendemain, car ils suivent une approche trop « blogueur » / « webmaster », et pas assez « entrepreneur » car en vérité, avec internet, vous avez le monde à portée de main.

En effet, avant il était plus facile de créer un business sur internet, la concurrence était presque inexistante. Mais aujourd’hui, il y a des milliers d’outils gratuits (WordPress et ses nombreux plugins en est un exemple), des formations, des ebooks, et des blogs à gogo, pour apprendre comment faire, les gens sont accessibles en un clic, vous avez réellement tous les outils entre vos mains, pour démarrer un business à moindre coûts, et avec de faibles connaissances techniques. Alors n’attendez plus, suivez les conseils de Tonton Davy, et surtout, appliquez-les et agissez !

Au sujet de Davy

Davy Duthieuw a écrit 320 articles.

Entrepreneur et Webmarketeur

Newsletter Marketing

20 Réponses

  1. Salut Davy

    Un bon moment de lecture.

    Ton article est relativement détaillé et nous explique une bonne stratégie à mettre en place.

    Je trouve qu’il y a beaucoup d’infos utiles à exploiter dans cet article.

    Pour mon cas, la création de produit est en cours, mais je ne vais pas l’annoncer trop prématurément. Je me focalise d’abord sur la création d’un trafic régulier.

    Cela porte ses fruits, mais je ne suis pas encore satisfait du trafic provenant de google. Je ne suis qu’à 42% et mon objectif est au minimum 50% voir 60%. Cela voudra dire que je suis bien positionné sur des expressions clés recherchées. Mais ceci est normal, mon blog n’est pas très ancien et je ne poste que 2 fois par semaine. Je laisse donc faire un peu le temps. Par contre, ma stratégie fonctionne pas mal.

    Bien joué la référence Tonton Davy. Excellent

    Thierry

    • Davy dit :

      Salut Thierry, merci du compliment!

      Ce n’est pas plus mal, Google est tellement lunatic dans ses résultats … à chaque changement d’algorithme, les positions changent … En tout cas ça veut dire une chose, que tu as bien réussi ta promo, et que tu as des visiteurs fidèles!

      A bientôt

  2. Désolé, j’ai oublié quelque chose.

    Quand tu présentes de longs articles, tu devrais peut-être essayer d’aérer un peu ton texte.
    C’est pas un conseil de rédacteur, loin de là, mais il faut être bien concentré pour lire.
    Ou alors peut-être comme tu me l’as fait remarqué sur mon site, c’est peut-être simplement les caractères qui sont un peu petit (Au passage, je n’ai pas encore fait la modif chez moi mais il va falloir que je m’y penche sérieusement).
    Bonne fin de journée Thierry

    PS: si tu as 30 secondes à perdre, est ce que tu peux regarder tout en bas de ma page d’accueil, quelqu’un m’a fait remarqué que j’avais 2 erreurs de code, mais de mon PC, tout à l’air de fonctionner. C’est juste pour avoir plusieurs échos.

    • Davy dit :

      Tu n’es pas le seul à me l’avoir dit aujourd’hui :). Et je suis d’accord, ça fait déjà un moment que je veux changer les caractères de ce thème … aussi bien des articles, que des titres. (Et je pense aussi qu’à la suivante, j’écrirai deux articles donc deux parties :))

      Affirmatif, tu as bien deux erreurs, tout en bas. Ça vient du plugin “wassup”. (Peut être que tu ne le vois pas car tu es en admin, en te déconnectant il devrait peut être apparaître)

  3. Biba Pedron dit :

    Excellent article –

    Il est vrai que lancer un blog est devenu une mode et que malheureusement de nombreuses personnes associent cela a un hobbie plus qu’a un business- Ils pensent qu’il suffit d’une template, 2 a 3 articles et le tour est jour pour commencer a gagner de l’argent.

    Cet article est une excellente analyse de toutes les etapes a mettre en place pour faire l’etude d’un projet – Si certains ne sont pas prets a toutes ces etapes, inutile de demarrer cela sera une perte de temps –

    En revanche toute personne serieuse a devenir un vrai entrepreneur a tous les outils pour reussir.

    J’espere que cela inspirera de nombreux lecteurs. Une fois la mode passee, il ne restera que les meilleurs et les plus professionnels.

    Biba

    • Davy dit :

      Bienvenue Biba, je dis toujours qu’il vaut mieux avancer par le mauvais chemin (quitte à le rebrousser ensuite), plutôt que de rester immobile. Et je suis d’accord, ne pas avoir de stratégie, est une perte de temps… et des nombreux blogs qui montrent comment créer un blog, la stratégie et la planification, n’a que peu de place.

      A bientôt

  4. Bonjour et bravo pour la qualité de cet article.

    Je suis à 10000 pages consultées quotidiennement mais c’est plus d’un an de travail et d’obstination.

    Continuez à nous produire des articles de qualité, c’est un plaisir de vous lire.

    • Davy dit :

      Félicitations pour ces 10 000 pages vues! C’est vraiment une belle performance au niveau du trafic. Bon courage pour votre stratégie de monétisation derrière, merci du compliment!

      PS : Il faut absolument me tutoyer!

  5. Bonjour Davy,

    Maintenir à flot un site ou un blog, c’est un sport!
    Il faut publier régulièrement, contrôler ce que font les autres, vérifier son référencement, bref, comme tu le dit un travail d’entreprise a plein temps.
    Je pense que dans toutes démarches, il y a le creux de la vague, et c’est la qu’il faut nager, a un moment ont en a marre, il faut décompresser et se remettre au travail.
    Comme tu le dit, si ont considère son blog comme une entreprise, il y a nécessité de s’en occuper, car il y a des clients à satisfaire.
    A un moment donné il faut aussi penser à se former et investir dans des outils performants pour gagner du temps dans son travail, tout comme une entreprise.

    Merci Davy, cet article m’a vraiment plu, je le tweet

    A bientôt

    Eric

    • Davy dit :

      Salut Eric,

      C’est exact. Je sais pas si tu as lu le manifesto de Rich Schefren, c’est un des premiers ebooks que j’ai lu il y a quelques années. Et ça t’ouvre les yeux sur le sujet. Et de l’importance d’avoir une équipe à ses côtés.

      Investir est pour moi indispensable, dès le début. D’ailleurs on parle bien d’investir, pas de dépenser! 🙂

      Merci du compliment et content qu’il t’ait plu!

  6. Wald dit :

    Excellent article Davy,
    j’aime bien ton goût pour le professionnalisme.
    “Vous devez utiliser uniquement les stratégies marketing, qui vous permettront d’appliquer votre business plan.”
    Je trouve que cette phrase résume beaucoup de ce que je n’arrive pas à faire systématiquement.
    J’y travail 😉

    • Davy dit :

      C’est l’essentiel! Y travailler!
      Merci pour ton commentaire.
      J’aime beaucoup ton petit avatar. Tu es designer? (J’ai remarqué que tes sites ont une très bonne finition)

      • Wald dit :

        J’y travail !!
        Merci c’est presque moi cet avatar… j’ai juste le nez moins pointu 🙂
        Non je ne suis pas designer j’ai juste appris sur le terrain avec mes amis photoshop et fotolia 😉

  7. Je suis tout à fait d’accord avec toi, encore plus sur le “Tu es devant ton ordinateur toute la journée donc tu ne fais rien”. Certaines personnes ne comprennent encore pas qu’il est possible de travailler sur un ordinateur, c’est dommage.

    Bon oui, c’est vrai qu’on est à la maison et que l’on peut travailler en caleçon mais on travaille quand même lol

    Je viens de découvrir ton blog et je m’abonne illico.
    Bonne continuation 🙂

    Alex

  8. Guy FIORELLO dit :

    alut Tonton David,
    C’est PapéGuy qui rentrant de vacances(!!! un toit entier à refaire seul) retrouve son mentor encore plus pointu dans ses conseils qu’il y a 3 semaines !!!

    En te lisant, il m’est venue une idée que toi seul pourrait mettre en place : organiser une sorte de “Conseils des Sages” (pas le temps de touver une autre appellation) où tout un chacun pourrait apporter soutien aux néo-infopreneurs qui, par un simple encouragement, qui par des conseils sur une pratique éprouvée, qui en donnant un exmeple d’une expérience réussie ou inféconde…etc… etc….
    J’ai l’impression que parmi tous tes “followers” il y a nombre de compétences et de savoir différents – autre que ceux des informaticiens purs et durs – et que recevoir ou donner un simple avis, suggestion, idée ou conseil, VOIRE CORRECTIONS ORTHOGRAPHIQUES et/ou GRAMMATICALES (suivez mon regard)….. Pour l’instant, toi seul – et tout tes lecteurs assidus t’en remercient certainement – donne de ton temps et de manière totalement désintéressée… Certains pourraient peut-être te soulager ou t’assister.
    Fais de ton lectorat un petit club de copains… virtuels mais efficaces.
    Bien à toi l’ami !

    • Davy dit :

      Bon retour sur Terre!
      J’ai déjà pensé à créer ce genre de “conseil des sages” sous la forme d’un blog collaboratif (ou chacun aurait sa compétence propre), tous les nouveaux projets me donnent des ailes, mais en ce moment je vais me calmer un peu …j’ai démarré beaucoup de choses en même temps (Et j’en ai laissé d’autres de côté car je commençais à saturer). Mais l’idée est excellente, le marketing internet n’est pas la seule compétence à posséder 🙂
      Ceci est en dit, j’ai encore la chance d’avoir un blog avec à peine plus de 5000 visites mensuelles, donc j’ai encore le temps de répondre personnellement et précisément à tous les emails, et j’aime ça. D’ici quelques mois ça ne sera peut être plus la même chose, comme tout bon stratège j’ai déjà quelques cartes dans ma manche lorsque le moment sera venu, pour continuer à répondre personnellement à mes lecteurs. (Je sais que pour beaucoup c’est devenu impossible)
      A bientôt!

  9. Cedric dit :

    Hummm…on dirait que tu as écrit ce billet en pensant à moi, lol. Non sérieux, ce que tu décris peut tout à fait s’appliquer à mon cas…mon erreur vient peut-être que je ne me considère pas vraiment comme un entrepreneur, mais comme un blogueur
    C’est vrai que cela implique un changement d’état d’esprit et donc une obligation de résultat…
    Bien vu !

    • Davy dit :

      Salut Cédric, c’est principalement car beaucoup de gens succombent aux belles paroles “Créer un blog pour presque pas un sous, et gagnez des milliers d’euros par mois”, sans réfléchir à ce qu’il y a derrière, les investissements … pas de stratégies, pas d’objectifs .. et forcément, ça amène le découragement, des résultats lents … Et surtout, ce genre de billet est très peu écrit, car il présente la dure réalité des choses 🙂 Mais changer son focus je pense que c’est une étape (personnelle) indispensable! 🙂

  10. thefe dit :

    très cool!

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2016 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.