10 Choses pratiques et utiles à savoir lorsque l’on souhaite devenir entrepreneur à Shanghai

8

Cet article est un article invité, rédigé par Olivier VEROT, fondateur de Gentlemen Marketing Agency. Si vous vous intéressez au Webmarketing Chinois, Olivier a une expertise reconnu via son blog Marketing-Chine.com. Très peu d’articles sont consacrés à l’entrepreneuriat dans les autres pays et c’est avec plaisir que nous découvrons son histoire.

Je m’appelle Olivier, et je vais vous expliquer 10 choses pratiques qu’un futur entrepreneur doit savoir avant qu’il décide de venir faire fortune à Shanghai. Avant de commencer je tiens à vous expliquer que cet article est très subjectif, car est issu de mes expériences. Chaque entrepreneur aura une vision et des conseils différents à donner suivant son parcours et son activité.

Intro brève

J’ai un peu plus de 30 ans, j’ai fondé ma boite il y a 2 ans après 6 ans de Chine. J’ai d’abord vécu à Dalian, Suzhou un peu le Sud et depuis 3 ans à Shanghai. Je suis un Marketeur, j’aime réfléchir, analyser, mettre en place des stratégies, observer les tendances. Ma Société propose des services de Marketing Digital. C’est important je pense pour comprendre la suite.

Ces conseils Olivier, oui les voilà !

1er Conseil : Travailler son réseau

Vous allez me dire, oui on sait. La vraie question est comment travailler son réseau ? Il existe à Shanghai plusieurs networking. Ce sont des lieux très conviviaux ou les expats s’y réunissent pour échanger des conversations, trouver des opportunités de Business, et où les chinois vont pour chercher un nouveau Job.

Contacts En Chine

Pour réaliser un bon Networking, je vous conseille :

1. D’être détendu, généralement on préfère être en compagnie d’un mec relax
2. De ne pas être direct, et à tout prix à la recherche de contact, mais d’être ouvert et d’échanger avec tout le monde en suivant son feeling
3. D’écouter avant de parler : on apprend beaucoup de chose en écoutant les autres
4. D’échanger des cartes de Visites
5. De relancer les personnes que vous avez trouvé intéressantes
6. De ne pas hésiter à aller parler à de nouvelles personnes, rester dans son coin ou son cercle n’a pas d’intérêt
7. D’essayer de passer un bon moment et d’être heureux

Les bons networking que je vous conseille :

– Les apéros de l’UFE, union des français à l’étranger, c’est convivial et très sympa. (plus d’info ici)
– La JCEF : l’union des jeunes entrepreneurs français de Chine. Celui là il est très important, car lorsque l’on lance son activité, il faut s’entourer de personnes qui nous motivent, d’autres entrepreneurs c’est mieux que d’être entourés d’étudiants fêtards croyez moi. Il organise également des rencontres entre grands groupes et PME. (plus d’informations ici)
– Le Guanxi Network: un networking organisé par une société, ou plutôt par un entrepreneur. Beaucoup de monde, c’est assez qualitatif. Le seul problème est le prix d’entrée de 200Rmb, qui refroidit à y participer toutes les semaines.
– L’Apero Caprice : un apéro dans un lieu différent

Si vous connaissez d’autres networkings sympas, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. 😉

2ème Conseil : Rencontrer un maximum de personnes

Ne soyez pas coincé dans votre petite routine, devant votre écran à écrire des emails, il faut rencontrer des gens, car plus on rencontre de professionnels, plus on échange, plus on se fait connaitre, plus on apprend et plus on a de chances de réussir.

Cela peut vous paraître complètement stupide et même très logique mais… coincé dans mon travail quotidien, submergé par les projets je me force à rencontrer des amis, des partenaires, d’autres entrepreneurs, (évidement mes clients), d’autres marketeurs, mes concurrents (enfin ceux que j’apprécie).

3ème Conseil : Un scooter pour gagner du temps.

Pour rencontrer un maximum de personnes, il vous faut vous déplacer… Et à Shanghai, il y a beaucoup de traffic. Le taxi coûte relativement peu cher, le métro aussi, mais le Scooter permet vraiment de gagner du temps. Avoir sa propre voiture n’est pas vraiment pratique, lorsque vous avez besoin d’aller de rendez vous à rendez vous, un scooter vous permettra de faire 80% de vos meetings en ville, et pour le reste je vous conseille le métro.

Je ne suis pas un fan du métro, beaucoup de monde aux heures de pointe.

Tomber dans un bouchon à Shanghai, c’est fréquent et usant. Autre problème du taxi, c’est qu’il est aujourd’hui impossible d’avoir un taxi à Shanghai aux heures de pointes. Certains malins vont me dire qu’ils utilisent des applications pour les taxis, mais quand on fait un petit trajet, les taxis ne sont pas intéressés, d’où mon choix un scooter électrique.

Se Déplacer En Chine

4ème Conseil : Travailler votre réputation

Travailler votre réputation et votre e-réputation. En Chine, comme dans le reste du monde, on aime travailler avec des partenaires sérieux, et on ne recommande que les personnes professionnelles.

La réputation c’est avant tout celle du fondateur pour les petites structures.

La réputation c’est éviter de faire des erreurs, et démontrer son niveau d’expertise.

Employer En Chine

Je vous conseille de ne pas faire n’importe quoi, être souvent ivre, finir en prison ou encore arnaquer d’autres entrepreneurs…

La réputation se travaille aussi. Je tiens un site depuis 5 ans qui parle de Marketing en Chine, qui m’a servit à avoir une réputation auprès d’un certain public. J’ai utilisé ce site pour montrer mon intérêt pour ce qui me passionne (le marketing, la Chine, le Web…), mais aussi pour me faire reconnaître comme apprenti expert de ma niche (le Digital chinois).

Je travaille dans l’univers du Service, et 90% de mes clients ont décidé de travailler avec mon agence, parce qu’ils me connaissaient de réputation.

Je vais reprendre une citation de ZigZag : If people like you, they will listen to you, but if they trust you, they will do Business with you

5ème Conseil : Garder le contact

Entrepreneur En Chine

Vous allez rencontrer beaucoup de monde, et le prochain challenge va être de garder le contact avec ces personnes ? Et là, Internet est très utile. Les réseaux sociaux sont très efficaces pour cela, particulièrement linkedin.
Linkedin en Chine, c’est le moyen le plus utilisé par les professionnels pour échanger, s’informer et rentrer en contact avec d’autres personnes.

C’est aussi un moyen pour garder en contact des anciennes relations, liker leur post, échanger quelques mots.
L’Email est aussi très intéressant, difficile à gérer. Je n’aime pas trop utiliser les newsletters, car moi même étant sur-spammé, j’ai tout simplement horreur de ces messages impersonnels et la grande majorité du temps sans intéret.

En Chine, on a bien mieux que le téléphone, bien mieux que Facebook : Wechat. La messagerie instantanée de Tencent qui permet aussi de suivre les news de ses contacts. A utiliser sans modération dans le monde professionnel, avec ces clients chinois et occidentaux.

6ème Conseil : Utiliser le Digital

Je suis un homme du web… J’aime faire passer mes idées derrière mon écran. Internet c’est 80% de mon Business. 80% de mes clients me trouvent via Internet. J’entretiens avec mon équipe 2 sites en français et en anglais. Ces sites permettent à mes futurs clients de se renseigner sur le marché, sur les habitudes de consommation des chinois, les meilleures pratiques et de se dire que de prendre contact avec cette jeune agence n’est peut être pas une mauvaise idée.

Le Digital me sert à avoir des demandes de e-commerçants qui veulent attaquer le marché chinois, d’avoir des entrepreneurs qui ont envie d’aller vendre leur dernière création dans l’empire du milieu ou encore des responsables marketing qui viennent se renseigner et échanger ou piquer des idées…

Le Digital je le conseille à presque tous les entrepreneurs, car :

1. C’est un moyen pas cher,
2. Qui permet de cibler une communauté
3. Qui est très utilisé en Chine, car Internet est super populaire en Chine

Entreprendre En Chine

7ème Conseil : Perdre le moins de temps possible

Du temps vous allez en perdre… c’est sur. La Chine c’est compliqué, et on perd son temps avec plein de trucs à la con. Je suis grossier quand je perd du temps, je suis désolé. Reprenons, ces trucs à la con peuvent vous bouffer 18h par jour au début en phase de lancement. Si on veut faire les choses dans les règles, rien n’est simple.

On perd du temps en recrutement, on perd du temps sur les paiements, on perd du temps avec ses fournisseurs chinois, on perd du temps avec son équipe, on perd du temps à former les gens, on perd du temps avec la gestion des projets, on perd du temps sur Internet (car c’est toujours trop long)

Bref il faut essayer de ne pas perdre son temps si on veut survivre. Comment ?

– Essayer de transformer en procédure un maximum de chose
– Former des personnes qui vont perdre du temps à notre place
– Avoir un partenaire chinois, qui comprend mieux les rouages locaux
– En refusant de perdre son temps avec des choses inutiles
– En allant toujours vers le plus simple
– En sous traitant pas mal de choses

Olivier est très mauvais avec tout ce qui est administratif, et peu patient. Plutôt que de s’énerver avec ces procédures de VISA, retourner 5 fois au centre des VISA, payer un aller retour Shanghai Lyon, il a compris et il fait appel à un professionnel des VISAs.

Plutôt que de s’exciter avec les banquiers chinois pour qu’ils acceptent de lui ouvrir un compte en banque, il laisse son partenaire Philip régler le problème. Plutôt que gérer son client chinois très ennuyeux, il forme un employé à dialoguer avec lui. Plutôt que de former sans cesse les nouveaux employés, je réalise un guide d’autoformation, qui enseigne les bases. J’ai mis beaucoup de temps à accepter de déléguer des taches que je faisais quotidiennement, pour ne me concentrer que sur l’essentiel (développer le Business), ou sur ce que je suis Bon (le Digital).

8ème Conseil : Ne pas négliger le recrutement

A Shanghai, il est difficile de recruter. Ce n’est pas mon problème, ce n’est pas le problème des jeunes sociétés, mais le problème de toutes les sociétés. Il est difficile de dénicher des bons profils. J’emploie dénicher car, oui, nous dénichons les profils. Chaque recrutement nous demande beaucoup de recherches. Nous demandons à nos employés d’être travailleur et connectés, sans être trop gourmand.

Salaires En Chine

Les salaires à Shanghai explosent mais pas la compétence. Les nouvelles générations veulent gagner plus en travaillant moins. Je passe 2 à 3 entretiens d’embauche par semaine en moyenne… C’est étrange oui, nous pensons avec mon partenaire être les seuls capables de juger si une personne est motivé et a une tête bien formé au Digital. Mon partenaire Philip est toujours à l’affût de matière grise chinoise, il cherche sur les forums sur les réseaux sociaux des passionnés.

Les problèmes de recrutement concerne toutes les entreprises, tous les secteurs (même ceux qui payent très bien). Les grandes marques comme L’Oréal se plaignent de ne pas trouver des profils adéquat, les groupes Chinois comme Huawei utilisent un budget monstre sur les sites de recrutement pour être sur de recruter les meilleurs cerveaux chinois, les chasseurs de tête font fortune en Chine … Tout le monde recrute car les chinois changent de société sans cesse.

9ème Conseil : Garder ses employés

« Vous avez vu j’essaye de faire enchaîner les idées. »

Une tendance très ennuyeuse pour les sociétés en Chine est le turnover qui est en ce moment est au somum. A Shanghai, on est en situation de plein emploi. Les employés chinois trouvent du travail en moins de 2 jours et changent tous les 6 mois de job pour gagner plus. Au lieu, d’améliorer leurs performances ils préfèrent trouver une autre entreprise qui les payera un peu plus.

Un chinois aime l’argent et changera de travail pour 50€ de plus même si il doit changer de secteur et aller travailler à l’autre bout de la ville. Les chinois sont aussi très sensibles à la relation qu’ils vont avoir avec leur boss et leurs collègues.

Entreprise En Chine

Exemple concret : Olivier a identifié un profil très intéressant, une jeune chinoise qui a fait ses études en France dans une petite école de commerce. Elle parle français, anglais, elle a le sens du Business, elle est travailleuse et c’est un élément très prometteur. Olivier voit dans cette jeune recrue un avenir très prometteur dans sa société. Cette demoiselle de 24ans est payé le premier mois 7000Rmb, donc coute 13000Rmb (1500€) par mois. Le 2ème mois, elle demande une augmentation de salaire, le double. Après négociations, un restau, on tombe sur un net à 12 000 Rmb 17000Rmb en coût soit 2000€ par mois (Oui, Shanghai devient de plus en plus cher). Le 3ème mois, la charmante demoiselle demande à multiplier son salaire de 150% sinon elle travaillera pour une autre société qui lui a proposer 28000Rmb net 42000Rmb en cout pour l’entreprise, soit presque 5000€.

Que faut-il faire pour garder ses employés ?

Je vais vous donner une liste d’idées qui sera surement incomplète :

1. Traiter ses employés avec respect
2. Mettre un budget important pour du team building, évènements entre collègues pour renforcer les liens
3. Mettre en place des bonus, plutôt que des augmentations de salaires
4. Former son staff en continu, pour qu’ils aient l’impression d’apprendre toujours de nouvelles choses
5. Faire des réunions régulières, et parler de leurs problèmes et de nos attentes
6. Ne pas s’énerver sur son staff, même quand ils font des bêtises
7. Sans arrêt les challenger, nos équipes sont jeunes et aiment les défis
8. Avoir une bonne ambiance de travail, faire souvent des blagues
9. Permettre des horaires flexibles
10. Valoriser leur travail, et critiquer d’une manière constructive leur erreur.

Si vous avez d’autres astuces, je suis preneur.

10ème Conseil : Former en continu

Il y a dans mon secteur un manque de formation. Les écoles spécialisées en Marketing n’existent pas, et les formations Web ne forment pas aux nouveaux métiers du Digital.

Web Digital En Chine

Soit on emploie des personnes expérimentées, soit des jeunes que l’on va former. Les personnes expérimentées dans le digital chinois s’arrache à prix d’or par les grandes marques qui font flamber les prix du responsable Ecommerce compétent par exemple. Un ami à moi, très intelligent avec 3ans d’expérience dans le Digital est devenu responsable E-commerce pour une grande marque de vêtement pour un salaire et avoisinant les 6000€ par mois.

Quand on est une startup, on parie généralement sur la formation. Nous prenons des jeunes qui aiment le web, et nous les formons à devenir des webmarketers.

Nous faisons régulièrement des formations, nous réalisons des guides et mettons en place un principe de parrainage. Chaque jeune est parrainé par un plus ancien, qui va lui enseigner une partie du Job. Les guides de formation sont aussi très utiles pour enseigner la base aux équipes. Nous mettons également en place des process sur les projets de manière à garder une ligne directives. Chaque semaine, en réunion projet, nous demandons à notre staff de nous faire partager leur trouvaille, leur meilleures pratiques et les articles qu’ils ont bien aimé.
Nous participons beaucoup à des réunions de geeks à Shanghai, où l’on s’échange les potins du web, les trucs et astuces du moment…

Conclusion :

Je ne vous conseille pas de prendre tous ces conseils à la lettre, mais si vous souhaitez monter votre boite, de prendre la peine de rencontrer plusieurs entrepreneurs pour avoir leur retour d’expérience. Chaque entrepreneur est différent, chaque société est différente et chaque Business model est différent.

Suivez moi également sur facebook, twitter, et youtube!
Newsletter Marketing

8 Réponses

  1. Martine dit :

    Bravo Olivier, encore un article de qualité que je découvre aujourd’hui.
    Décidément dès que l’on s’intéresse à la Chine ton nom apparaît tout le temps.

  2. Abdelilah Rama dit :

    Bonjour, je suis de Maroc, Développeur web et Webmarketeur.
    Je dis aussi bravo Mr Olivier, c’est une expérience très important et très spécifique si on parle de chinois ça veut dire qu’ils beaucoup de choses et beaucoup des comportements qu’on doit ajouter à notre connaissance. Vraiment j’aime beaucoup votre histoire c’est très intéressé, je dis merci 1000 fois pour nous raconte tout ça c’est vraiment différent de travailler avec les chinois.
    Je vous souhaite le bon chance et bon continuation Mr Olivier et je souhaite aussi de te rencontrer personnellement quelque jour, j’aime aussi le marketing et le webmarketing et je souhaite de profiter plus de votre expérience pour avoir une agence réussi ici au Maroc quelque jour.

    Merci

  3. Christian dit :

    Bravo Olivier pour ta super présence médiatique et tes conseils pratiques.

  4. sofia dit :

    merci pour cet article intéressant et ces excellents conseils.Cependant après lecture, ce n’est pas si encourageant d’ouvrir une boite en Chine surtout si on ne trouve pas de bon employer à garder.En général, c’est difficile de dénicher une personne performante mais avec une bonne formation continue, elle va surement s’améliorer.Hors les jeunes chinois ont tendance à quitter leur job très vite d’ou la difficulté

  5. Olivier dit :

    Et oui Sofia,
    il est difficile de garder ces employés, donc il faut etre malin… et savoir motiver son équipe.
    @Christian
    Et oui merci pour le support.
    @Abdelilia
    Au plaisir.
    @Martine,
    Content que vous appréciez

  6. Madelene dit :

    Merci Olivier pour tes précieux conseils! J’ajouterai juste que la patience est la clé principale pour réussir 🙂

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)

En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2014 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.