8 Tuyaux Pour Booster Votre Productivité Sans Vous Epuiser

12

Cet article est un article invité de Mélissa, rédactrice et Inbound Marketer chez Clicboutic, qui publie régulièrement sur le blog e-commerce de Clicboutic. La plupart des articles traitent de webmarketing, d’e-commerce et d’entrepreneuriat et se dirigent principalement aux entrepreneurs e-commerce débutants.

Être productif, ce n’est pas seulement travailler d’arrache-pied. La plupart des entrepreneurs perdent trop de temps car ils n’ont pas le sens des priorités. La clé, ce n’est pas de travailler plus longtemps, c’est de travailler plus intelligemment. Voici 8 secrets qui vont booster votre productivité sans vous épuiser.

1. Agissez

Dans un monde où la moindre petite action demande une tonne de permission, il vaut mieux agir et demander pardon ensuite. Jean Paul Fugère disait d’ailleurs “un abus de réflexion est souvent prétexte pour ne pas agir”. N’attendez pas que l’on vous donne un feu vert, ne soyez pas timide, foncez.

Agir

2. Restez Positif

Alors que vous essayez tant bien que mal d’être plus productif, ne vous laissez pas aller à être négatif et aigri. Ne vous dites jamais des choses du type “Je ne sers à rien, j’ai rien fait aujourd’hui”. Essayez plutôt de garder un esprit positif et optimiste. Vous serrez plus à même de trouver de bonnes solutions à vos difficultés, et serez ainsi plus productif.

3. Attention Au Multitâche

Plusieurs études ont déjà démontré qu’être multitâche est en général contreproductif. Cela dit, si vous êtes un peu pressé, et pour les tâches non-créatives et un peu barbantes, cela peut-être une bonne solution de faire du multitâche pour boucler un projet.

4. N’ayez pas honte de sous-traiter

Sous-traiter est presque devenu un mot vulgaire de nos jours : il est très mal connoté. Pourtant il n’y a aucun mal à sous-traiter les tâches administratives ou informatiques, par exemple. Elles sont répétitives, pas très instructives et vous n’avez pas de temps à perdre avec ça. Simplement, faites attention de ne pas vous laisser emporter : si vous commencez à perdre trop de temps à retoucher le travail sous-traité, c’est que ce n’était pas une bonne idée. Soit vous trouvez de meilleur service, soit vous le faite vous-même.

Sous-Traiter

5. Travaillez à votre rythme et sans culpabiliser

On dit souvent que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Ce n’est qu’un proverbe. Certaines personnes ne sont pas du matin. Alors plutôt que de violenter votre organisme, adaptez votre travail et mettez-vous au travail lorsque votre corps est au meilleur de sa forme. Si c’est à 2h du matin que vous vous sentez le plus opérationnel, très bien, allez-y. Après tout, travaillez à son rythme, c’est l’avantage d’être entrepreneur, non ? (Note de Davy : Je pratique moi même très régulièrement le travail nocturne !)

6. Imposez-vous des pauses

Certains entrepreneurs oublient de bien manger ou de prendre soin d’eux parce qu’ils croulent sous le travail. La vérité c’est que si vous ne prenez pas la peine de prendre des vraies pauses, elles se manifesteront sous une forme bien plus sournoises : vous vous surprendrez à traîner sur votre boîte mail ou même à jouer au solitaire. Une vraie pause ne se passe pas devant un écran.

7. Être trop perfectionniste ne vous apporte rien

Lorsque vous avez travaillé sur un projet pendant très longtemps, le moment où ce projet est terminé est une victoire. C’est normal. Cependant, beaucoup d’entrepreneur ont tendance à vérifier, re-vérifier, voire re-re-vérifier leur travail pour y trouver des défauts. Lorsqu’un projet est fini, il est fini. Apprenez à mettre une vraie fin à votre travail. Cela vous évitera des heures gaspillées de vérifications répétitives et inutiles. Passez à autre chose et avancez. Être trop perfectionniste ne sert strictement à rien.

8. Les siestes, c’est pour les vieux

Sieste productivitéVous avez raison. Les siestes c’est pour les vieux. Oui car cela prend parfois toute une vie pour se rendre compte que le sommeil réparateur est le fuel de l’organisme. Faire une vraie sieste en milieu de journée sera beaucoup plus réparateur qu’une pause de 20 minutes à surfer sur le net et à actualiser Facebook. La sieste de la mi-journée dure moins de 30 minutes. Elle met de bonne humeur et booste la productivité pour le reste de la journée.

Être productif et efficace lorsqu’on est entrepreneur n’est pas une question de temps et de quantité mais d’organisation et de priorité. Si vous retenez qu’un entrepreneur productif est un entrepreneur heureux et en bonne santé, alors vous êtes sur la bonne voix. Vous avez aussi choisi d’être entrepreneur pour pouvoir prendre vos propres décisions, n’est ce pas ? Alors n’ayez pas peur de sortir des sentiers battus, et ajustez votre travail en fonction de VOS habitudes, sans culpabilité.

Retrouvez Mélissa sur le blog e-commerce de Clicboutic !

Si vous pensez que quelque chose manque, rajoutez un petit mot 🙂 !
Newsletter Marketing

12 Réponses

  1. Kelsi dit :

    Trop de réflexion tue la volonté je dirai. C’est aussi une preuve de manque de confiance en soi et puis vue la crise actuelle, toute action repose repose sur le dicton “qui ose gagne”. Tes recommandations sont d’ailleurs très pertinentes à ce sujet et mérite d’être partagé à un grand nombre.

  2. Nora dit :

    C’est vrai qu’en France on a de sérieux problèmes, dès lors qu’on n’est pas dans le moule on ne se sent pas bien!
    Mais il faut avoir le courage de créer sa routine propre sans se soucier des autres!
    Très bons conseils soit dit en passant!

  3. Guillaume dit :

    Excellent article vraiment! Je me demande même si je ne vais pas l’imprimer et le mettre sur la porte du frigidaire! 🙂

  4. Rap dit :

    Excellent conseil je vais faire plus attention a faire de petite pause quand je serais trop fatigué

  5. Omarkafe dit :

    Apprendre à déléguer et s’inspirer des meilleurs pratiques d’autres entreprises permet d’améliorer sa productivité. Je pense qu’il est essentiel de parler avec d’autres entrepreneurs pour voir comment ils font pour réaliser un maximum de tâches dans un temps restreint. A côté de ça, beaucoup d’excellents livres existent sur différentes méthodes d’organisation (GTD, ZTD, Scrum…).

  6. Omarkafe dit :

    C’est difficile de prendre une pause quand on voit sa to-do list exploser de tâches importantes mais c’est vital pour tenir sur la longueur.

    J’ai lu dans un livre sur l’organisation et la gestion du temps, une méthode simple qu’utilisait Adenauer pour gérer ses tâches. Il priorisait ses tâches en fonction de 2 critères faciles à appliquer : l’urgence et l’importance. Si une tâche était urgente et importante, il s’en occupait tout de suite, si une tâche était importante mais non urgente il la remettait au lendemain et si une tâche n’était pas importante et urgente ou n’était pas importante et pas urgente il cherchait un moyen de la déléguer.

  7. Pascal Marchepied dit :

    Merci pour cet article extrêmement pertinent,
    En ce qui me concerne j’ai tout ces défauts, mais ce que je dois surtout travailler c’est le premier conseil, je ne suis pas du genre à foncer mais plutôt du genre réfléchir avant d’agir, c’est la chose qui m’a fait perdre énormément d’occasions dans ma vie. Je suis aussi perfectionniste et je ne prend pas assez de pauses, et je me dis toujours que je ne vaut rien et je suis aussi le roi du multitâche, en fait j’ai tout les défauts cités ici.

  8. Plus que le multi tâche, le time boxing ! C’est l’art d’attribuer un moment pour chaque tâche, permettant également d’en donner un objectif de durée.
    Pour mémo, une tâche = responsable + description + durée (ou échéance).

  9. Un article qui me décrit : perfectionniste, pas de pauses, multitâches bref un bourreau du travail. Je sais que c’est nocif et pourtant il est difficile de lever le pied. En tout cas, cela va me permettre de faire le tri et mieux gérer mon temps car oui, çà use!

  10. Morgane dit :

    Ces 8 points sont effectivement fondamentaux pour une production qualitative et quantitative. Le 4eme point m’a personnellement captivé, car la grande partie des grosses boîtes ont recours à cette démarche. Ainsi, ces derniers réduisent avantageusement leur coût en terme d’investissement RH et organisationnel. Le « meilleur service », là est effectivement la question. Aujourd’hui, bon nombre d’enseignes proposent leur service pour les activités Offshore, des firmes généralement implantées dans les pays en voie de développement (Tarif exceptionnel, volumétrie conséquente…). Cependant, le choix des meilleurs prestataires (forts de plusieurs années d’expériences et de bonne e-réputation) sont de rigueur.
    Très bel article, bravo !

  11. araidena dit :

    Peut-être commencer à faire des pauses est un bon début! Avec des plages horaires aussi flexibles, c’est pas évident encore moins quand il y a des priorités urgentes. Une petite liste des choses à faire peut-être…

  12. article très intéressant! merci pour ces conseils je vais les prendre en considération.

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2013 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.