La méthode pour devenir un expert en moins de 2 jours

50

Ceci est le 3ème article invité, pour l’évènement Astuces & Découvertes. Pour continuer dans la série des experts, aujourd’hui il s’agit de Laurent Dijoux qui vient partager ses connaissances. Laurent est consultant en Webmarketing pour de grandes enseignes, il est expert en E-Réputation et dans les Réseaux Sociaux. Il a des tonnes de connaissances à partager, suivez le sur son blog Laurent Dijoux.

 

Créez votre propre produit en moins de 2 jours et devenez un expert reconnu

Commençons par un secret de polichinelle : le meilleur moyen de monétiser son site web et d’avoir son propre produit.

En effet, créer vos propres produits est l’une des meilleures façons de se faire connaître et de générer des revenus. Une fois que vous vendez votre propre produit, vous disposez d’un réel atout et vous pouvez l’exploiter pour bâtir les fondations d’une entreprise solide.

Avoir votre propre produit signifie que :

  • vous entrez dans une nouvelle dimension en étant un créateur
  • vous pouvez envoyer du trafic directement vers votre propre offre
  • vous pouvez développer une armée d’affiliés et de partenaires qui feront une promotion permanente de votre offre
  • votre entreprise peut fonctionner de manière efficace et autonome. Vous pouvez même la « brancher » sur pilotage automatique avec les bons outils.

Vous pouvez ensuite affiner votre processus de vente pour optimiser vos conversions ainsi que vos profits. Développer une gamme de produits complémentaires pour augmenter le panier moyen de vos prospects ou encore les proposer à vos anciens clients pour augmenter votre chiffre d’affaires.

Quand vous avez réalisez ce processus avec succès, vous pouvez le répéter quasiment à l’infini.

L’une des clefs du succès réside donc dans la création de son propre produit.

Comment faire si vous n’avez jamais crée de produit ?

Est-ce que vous êtes condamné à échouer si vous n’avez pas votre propre produit ?

Ouch, en voilà une bonne question !

La réponse est OUI dans 99,999% des cas… et là vous vous dites « je n’ai jamais créé de produit je suis donc foutue ».

Attendez ne partez pas tout de suite, j’ai une méthode qui peut vous permettre de créer votre propre produit en moins de 2 jours.

Créez votre propre produit en moins de 2 jours et devenez un expert reconnu

Voyons quels sont les principaux avantages de cette méthode :

  • elle demande un investissement vraiment minime
  • le processus de création est extrêmement rapide
  • elle est accessible à tout le monde, ceci même si vous un êtes « débutant ». Du moins, elle ne nécessite pas que vous soyez déjà un expert dans le domaine qui a était sélectionné pour la réaliser
  • elle fonctionne dans tous les domaines. J’en ai testé des dizaines et à chaque fois les résultats étaient au rendez-vous.

Découvrons sans plus attendre la méthode exacte que vous pouvez utiliser pour créer votre propre produit rapidement.

1 – Aperçu de la méthode

Le principe de cette méthode est simple, vous devez :

  • trouver un ou plusieurs experts dans votre niche et les interviewer,
  • transformer les interviews en un produit.

Quand vous procéder à une interview, vous êtes légalement considéré comme l’auteur de l’œuvre produite. Donc même si d’autres personnes contribuent à le constituer, le produit final vous appartient à 100%. Comme vous pouvez le constater, en procédant ainsi vous n’avez pas besoin d’être vous-même un expert pour disposer de votre propre produit.

Avec les interviews, vous pouvez avoir quasiment instantanément un produit prêt à vendre. Un simple enregistrement audio et votre produit est disponible immédiatement, il suffit juste de le diffuser et de le promouvoir.

Rien ne vous empêche de repackager votre contenu sous d’autres formats. C’est même une recommandation que je vous incite à suivre pour apporter de la plus value à votre produit.

Voici deux formats intéressants :

  • 1 – l’enregistrement audio et sa transcription au format PDF
  • 2 – l’enregistrement audio au format vidéo (comme sur l’image ci-dessous)
Ajout d’une piste audio sur une capture écran réalisé lors de l’interview

Grâce aux interviews vous pouvez rapidement vous construire une réputation d’expert. En interviewant des experts vous allez bénéficier de leur crédibilité par association.

Vous connaissez certainement les deux dictons suivants :

  • « Dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es »
  • « Les amis de mes amis sont mes amis »

Ainsi, très souvent quand on essaye d’établir la crédibilité de quelqu’un, on le fait par association. Il y a donc un phénomène psychologique inconscient qui se produit : si vous avez interviewé le ou les experts des domaines X, Y ou Z alors vous êtes vous-même un expert des domaines X, Y ou Z.

2 – Trouver un expert

Nous devons donc maintenant trouver a le ou les experts à interviewé. Il s’agira de la première étape de ce processus.

Contrairement aux idées reçues, il est relativement facile de trouver un expert. De plus, vous constaterez que dans la plupart des cas, ils sont même demandeurs. Ne vous mettez donc pas de barrières psychologiques avant d’avoir commencé. Une des plus grande leçon que j’ai eu dans ma vie était la suivante : il faut savoir demander pour recevoir.

Le pire qu’il puisse arriver, c’est de recevoir un OUI. Il y aura forcément des réponses négatives mais ce n’est pas grave car un OUI viendra les remplacer très vite.

Partant de ce constat, vous êtes maintenant prêt à prendre contact avec des experts.

Les meilleurs endroits pour les trouver sont les suivants :

  • Les forums
  • Twitter
  • Les blogs
  • Amazon

En ce qui les forums et Twitter vous y trouverez des personnes passionnées qui seront plus que disposés à parler de leur sujet de prédilection. D’ailleurs on m’a très souvent contacté pour des interviews grâce à mes publications sur Twitter et mes interventions sur certains forums spécialisés.

Pour Amazon et les blogs, vous y trouverez des auteurs et des spécialistes qui sont en général des experts reconnus. Etant moi-même auteur et blogueur, il ne se passe pas une semaine sans que je ne reçoivent une demande d’interview et/ou de partenariat.

En effectuant ce travail de recherche, cela vous permet de connaître un peu mieux vos interlocuteurs. Ainsi au moment de la prise de contact vous pouvez montrer que vous vous êtes sincèrement intéressé à leur œuvres et réalisations.

3 – Contacter un expert

Ma méthode favorite est de passer par les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook pour entrer en contact avec les experts sélectionnés.

Pourquoi ?

Parce que ce sont les endroits ou ils sont les plus ouverts et accessibles.

Voici un exemple concret de demande d’interview effectué sur Twitter :
@pbuschini @Doespirito @LilianMahoukou @olivierzara je souhaite réaliser une interview vidéo sur #ereputation & #personalbranding, partant ?

L’instantanéité de Twitter fait que j’obtiens la première réponse (de surcroît positive) seulement quelques secondes après avoir tweeté ma demande.

Réponse de Philippe Buschini (@pbuschini) :
@StrategiesWeb avec grand plaisir (mais après le 24/9 pour moi… car overbooked avant)

Une heure après, une autre réponse tombe. Il s’agit de Thierry do Espirito (@Doespirito) qui me dit « yep! D @StrategiesWeb ».

Et hop, voilà encore une réponse positive.

Et quelques heures après, encore une réponse favorable. Cette fois ci, elle nous provient de notre ami canadien Olivier Zara (@olivierzara) :
@StrategiesWeb Yesssssssssss 😉

Ensuite, il faut finaliser le rendez-vous par un autre moyen que Twitter (mail, téléphone) car avec 140 caractères on est vraiment limité.

Je leur ai donc renvoyé une réponse immédiate sur Twitter en précisant que je prendrais contact de manière plus personnelle :
Excellent et merci de cette réponse positive. Je vous contact sur les coordonnées présentes sur votre site…

Maintenant, la méthode la plus conventionnelle restant le mail, vous pouvez aussi contacter les experts directement par ce média.

Voici un exemple d’e-mail que j’ai utilisé pour contacté des auteurs sur Amazon :
Bonjour [nom de la personne],

j’ai lu votre livre « [nom du livre] », et je l’ai trouvé
extrêmement intéressant et enrichissant.

Je réalise actuellement une série d’interviews avec des
experts sur la thématique de [indiquez la thématique].

De nombreux experts se sont déjà prêtés au jeu et je pense
que mes prospects et clients seront ravis d’avoir votre
opinion sur ce sujet.

Vous pouvez me contacter au [indiquez votre téléphone] ou
par retour d’email pour que je puisse vous donner plus
d’informations sur ma demande.

Dans l’attente de recevoir votre réponse, je vous souhaite
une agréable journée.

Le but est de susciter l’intérêt et convaincre votre interlocuteur de vous recontacter.

N’oubliez pas que ceci est un exemple et que dans l’idéal, vous devez :

  • faire des demandes personnalisées
  • dire pourquoi vous prenez contact
  • être sincère et authentique (si vous n’avez pas lu son livre ou ses articles, ne dites pas que vous l’avez fait car si l’interview est acceptée vous serez dans un bien mauvaise posture)

4 – Préparez vos questions

Une grande partie de la réussite de votre interview se joue avant même que celle-ci débute.

Pour que tout se passe dans les meilleures conditions, vous devez rédiger une liste de questions qui serviront de fil conducteur à votre interview. Faites en sorte que vos questions soient ouvertes et donne la possibilité à votre interlocuteur de s’exprimer librement.

Même si vous avez une structure en place, prenez le temps d’écouter les réponses de votre interlocuteur. Si vous avez la possibilité de rebondir sur ses remarques, faites le ! Ne cherchez pas uniquement à enchaîner vos questions les unes à la suite des autres.

Ce que vous devez savoir et retenir à propos des questions :

  • C’est un fil conducteur qui est là pour vous aider, vous servir de pense bête,
  • 10 à 15 questions de bases peuvent vous permettre d’explorer de nouvelles directions et avoir une interview d’une heure.

Ainsi vous devez toujours avoir en tête que vous êtes là pour faire ressortir le meilleur de votre interlocuteur. Vous êtes là pour donner le maximum d’informations de valeur aux personnes qui liront ou écouteront vos interviews par la suite.

5 – Configuration de votre interview

Vous êtes maintenant fin prêt pour vous lancer et passer à la phase principale de notre méthode. Comme vous vous en doutez, il s’agit de l’interview elle-même.

Je vous recommande d’effectuer votre interview par Skype. Vous pourrez ainsi enregistrer facilement votre interview en utilisant un logiciel qui s’appelle Pamela.

Vous pouvez envoyer un aperçu de vos questions à votre interlocuteur afin qu’il puisse se préparer à l’avance. Toutefois, n’oubliez pas que vous serez certainement amené à sortir de ce cadre pour que l’interview soit plus personnelle et surtout meilleure.

Si votre expert est proche de votre localisation, vous pouvez aussi l’inviter à prendre un verre dans un endroit calme (voir même chez vous) pour réaliser votre interview. Dans ce cas, prévoyez un didactophone (enregistreur numérique) pour pouvoir effectuer votre enregistrement.

Dans tous les cas, testez votre matériel avant d’effectuer vos interviews. Il serait dommage que vous passiez une heure avec un expert, qu’il vous donne tout son savoir et qu’au final vous n’ayez rien sur votre bande.

6 – Mise en forme et de livraison

Lorsque vous avez terminé votre interview, battez le fer pendant qu’il est encore chaud. Passez immédiatement au montage et à la transcription. Vous n’êtes pas obligé de le faire vous-même mais l’important ici est d’être réactif.

Pour la petite histoire, sachez que j’ai plus de 31 heures d’interviews qui traînent dans un placard. Aujourd’hui, elles sont inexploitables car elles sont un peu dépassées même si il y a toujours de bons conseils qui restent d’actualités. Bref, ne commettez pas la même erreur que moi et mettez immédiatement en forme votre œuvre.

Interviews d'experts réalisées par Laurent Dijoux

Vous pouvez effectuer le montage vous-même avec :

Comme dit précédemment, vous pouvez aussi sous traiter cette opération. Allez sur Codeur.com, postez votre demande et demandez à voir leurs réalisation et sélectionnez celui ou celle dont le résultat vous plait le plus.

A propos de résultat, pensez bien à préciser ce que vous souhaitez obtenir dans votre demande. Donnez aussi des indications claires pour ne pas avoir de surprises.

Par exemples :

  • nettoyer la bande sonore des bruits paraasites
  • enlever les « euhhhh », « ahhh », « humm »
  • etc.

Puisqu’on y est, demandez aussi sur cette même plateforme, que l’on vous fasse une transcription de l’audio. Cela donnera instantanément une valeur ajoutée à votre produit final. En effet, en procédant ainsi, votre produit conviendra aux deux grands types de personnes : les auditifs et les visuels.

Au final, votre produit sera donc beaucoup plus attrayant !

Çà y est, vous avez l’interview entre les mains, que devez vous faire maintenant ?

Check-list, que faire une fois l'interview réalisée

1 – écrire une courte lettre de ventes ou encore une présentation du contenu. Vous pouvez par exemple extraire quelques morceaux intéressant pour que l’on puisse se faire une idée précise du contenu. Puis faire la liste de tous les points abordés dans l’interview.
2 – mettre la présentation en ligne et y associer un système de paiement pour que vos futurs clients puissent acheter et recevoir l’intégralité de l’interview.
3 – faire la promotion de votre nouveau produit
4 – réaliser d’autres interviews pour avoir une véritable gamme de produits
5- trouver de nouveaux clients
6 – vendre vos produits à vos clients existants
7 – trouver des partenaires pour avoir une audience plus large et augmenter rapidement votre chiffre d’affaires

Ce processus est volontairement succinct. On pourrait y consacrer un livre voir même une encyclopédie entière pour développer la thématique « comment vendre efficacement sur Internet ».

Maintenant, si vous voulez approfondir le sujet, j’ai une solution pour vous. Vous pouvez vous former en lisant régulièrement les blogs suivants :

Sachez aussi que j’adore partager mes connaissances et mon expérience sur mon blog, sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook ou encore sur mon nouveau site de formation.

Si le cœur vous en dit, je vous invite donc à vous connecter pour ne pas rater une miette de cette actualité.

7 – Passez à l’action

Il est possible que vous connaissiez déjà la méthode que je viens de vous exposer, mais il ne me semble pas que vous l’ayez déjà exploité.

En effet, je vois souvent des interviews qui sont réalisées entre blogueurs et c’est déjà un excellent début. Toutefois, je constate qu’en francophonie les interviews payantes sont très peu développées. Hors le savoir est une denrée qui devrait être monétisée.

Vous savez que le savoir est un pouvoir alors :

  • vous devez lui accorder de la valeur,
  • vous devez prendre conscience qu’il a un prix,
  • vous devez le monétiser.

Vous avez donc entre les mains une méthode simple et efficace pour :

  • créer un nouveau produit
  • développer votre crédibilité grâce au phénomène d’association
  • devenir vous-même un expert rapidement
Donnez des conférences et des séminaires et vous deviendrez un expert reconnu

Malgré sa simplicité apparente, cette méthode est vraiment très efficace. Ce qui peut faire la différence c’est uniquement votre investissement personnel.

Et je suis prêt à vous tendre une perche si vous passez à l’action !

Je sais que Davy utilise le plugin Comment Contest (Note de Davy : Au travail Davy!) qui permet de tirer des personnes au sort parmi les commentaires qu’il reçoit sur son blog. Je vous donne donc la possibilité de m’interviewer

Cette offre est valable pour trois personnes et le tirage aura lieu le lundi 29 août.

Voici ce que je vous offre exactement :
1 – une interview dont la thématique est orientée webmarketing ou encore développement personnel.
2 – si vous ne souhaitez pas m’interviewer sur ces thématiques, je vous propose une séance de coaching d’une heure pour vous aider à créer votre propre produit ou encore pour devenir un expert incontournable de votre marché

Vous connaissez les règles, vous avez là une formidable opportunité de vous lancer, maintenant c’est à vous de jouer.

Prenez quelques secondes pour écrire un commentaire ci-dessous, dites moi par exemple ce que vous pensez de cette méthode. N’hésitez pas également, si vous avez une question, ou si vous voulez partager votre expérience à propos des interviews.

Je me réjouis de vous lire et je me ferais un plaisir de vous apporter quelques conseils personnalisés supplémentaires si vous le souhaitez. Sans oublier que vous aurez la chance d’être en liste pour pouvoir m’interviewer ou recevoir une séance de coaching gratuite.

MAJ Du 30/08/2011 Par Davy : Voici les résultats du concours proposé par Laurent Dijoux. Félicitations aux 3 gagnants!

Gagnants

Bravo Yvon, Charles, et Patrick! Vous serez contacté par Laurent, le cas échéant contactez moi. Vous avez tous dû recevoir un message vous informant du résultat!

Au sujet de Davy

Davy Duthieuw a écrit 320 articles.

Entrepreneur et Webmarketeur

Newsletter Marketing

50 Réponses

  1. Bonjour Laurent,

    Merci pour la mention et pour cet article clair et précis.

    Je trouve en effet que les interviews d’expert sont une excellente idée pour créer un produit de qualité.

    Pour autant, ce que je trouve qu’il manque dans les interviews que j’ai pu lire jusque là, ce sont des questions qui sortent un peu de l’ordinaire et qui n’enfoncent pas des portes ouvertes.

    Je veux dire qu’on pose toujours les mêmes questions. Présentez vous, qu’avez vous fait jusque là, que conseillez vous aux p’tits jeunes qui se lancent…

    Il me semble important, pour produire un ouvrage de qualité, de poser des questions précises sur des problèmes précis, et déviter au maximum les questions bateau d’ordre général qui ont déjà été traitées des centaines (pour ne pas dire des milliers) de fois par tous les autres experts d’une thématique similaire.

    Bref, un peu d’imagination de la part des interviewers ne serait pas de refus à ce niveau là…

    Je pense que ça devrait se préparer un peu comme lorsque l’on cherche à créer un produit pour ses clients : On cherche d’abord les questions que nos clients se posent et on tâche ensuite d’y répondre dans notre produit.

    Par exemple, si moi je devais t’interviewer Laurent, sur ce sujet des interviews, les 3 premières questions que je te poserais seraient :

    1) Comment fais tu pour sélectionner les questions que tu poses aux experts que tu choisis ?

    2) Que penses-tu de l’idée d’y répondre d’abord toi-même et ensuite de demander leur réponse aux experts, et dans un troisième temps de leur demander un avis sur ta réponse ? As-tu déjà essayé ?

    3) A quoi est-ce qu’un expert s’attend ensuite en terme de retombées commerciales après t’avoir accordé une interview ? Que leur proposes-tu ? Combien est-ce que ça te coûte ?

    Je pense personnellement que ce genre de questions qui AIDE réellement les gens à mieux agir consituent en effet une excellente matière à un produit de très haute qualité, car l’interview en question répondra à une attente réelle des clients.

    Demander à un expert ce qui constitue son meilleur conseil ou de parler de son parcours ne me semble, pas, au contraire, revêtir un intérêt quelconque, à part lors de la phase de présentation.

    Merci et très bonne journée

    Yvon

    • Yvon, à chaque fois je suis bluffé par la longueur et la qualité de tes interventions. Sans oublier que tu es partout. Je ferai bien une interview sur ta gestion du temps et ton organisation pour acquérir moi aussi ton don d’ubiquité.

      Pour rebondir sur ce que je disais à Patrick et Thierry, l’interview idéal pour moi serait plutôt un mastermind ou encore un “inner circle”. Tout le monde qui y participe apporte sa pierre à l’édifice et pousse les autres à l’excellence. Mais le marché de l’infoprenariat francophone n’est peut être pas encore assez ouvert à ce type de pratique. Peut être que cela changera quand quelqu’un prendra le taureau par les cornes pour fédérer un groupe d’entrepreneur d’élite. Peut être que cela arrivera plus tôt qu’on ne le pense (stay tune lol).

      Pour tes 3 questions, je te propose d’y répondre lors de la création d’un produit commun si tu gagnes le challenge :). Bon même si tu ne gagne pas, je reviendrais y répondre lundi ou mardi.

      En tout cas pour la N°2, je n’y avais jamais pensé. C’est excellent comme procédé et on peut ensuite enchainer sur la 1ere idée développer dans ce commentaire.

      Je vais aussi certainement compléter l’article en y apportant les précisions qui AIDE réellement les gens comme tu le dis. Puis j’en ferai un rapport gratuit ou pourquoi pas payant si il a une qualité inégalé à ce jour. En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’il y aura un module “interview” dans mes prochains séminaires.

      MERCI

      • Salut Laurent

        Merci à toi pour ce commentaire sympa.

        Je ne pense pas que ce soit une excellente idée de faire un interview sur ma gestion du temps : Elle est déplorable.

        Pour les réponses aux questions, à ta convenance 😀

        Très bonne journée

        Yvon

        • Hello Yvon,

          les apparences sont trompeuses alors :).

          Mais je suis quand même persuadé que tu meilleur en organisation et gestion du temps. Il ne peut en être autrement. C’est mon intime conviction et il faudra me prouver le contraire pour que j’y crois lol.

          RDV lundi ou mardi pour la suite des réponses.

  2. Salut Laurent, salut Davy

    Cet article est extrêmement complet et riche en information. C’est vrai qu’à l’heure actuelle, je ne connais qu’une seule personne qui monétise ses interviews (Dushan Jancik). Pourtant elles regorgent souvent d’informations et d’astuces très utiles.

    C’est vrai que dans plupart des autres cas, l’interview sert de produit d’appel ou simplement à faire grandir ses listes avec un partenariat. Ce qui en soi, n’est pas forcément une mauvaise idée non plus.

    Je rejoins Yvon sur la répétition des mêmes questions dans les différentes interviews. Un brin d’originalité avec quelques questions inattendues ne peut qu’apporter un plus, à conditions d’y retrouver de l’information utile.

    Thierry

  3. Patrick dit :

    Bonjour Laurent,

    je crois que les questions à poser à l’expert pourrait faire un cours complet à lui seul 🙂

    Comment poser les bonnes questions ?
    Aller sur les forums à la pêche aux problèmes ?
    Lancer un sondage ?
    Inventer des questions selon ce qu’on sait ?

    Je verrais bien :

    Qui êtes vous , (bio et compétences)

    Quel sont les problèmes qui empêchent de dormir la nuit rencontrés par (selon votre thème)

    Quels sont les solutions qui ne marchent pas ?

    Quels sont vos solutions qui fonctionnent ?

    Quels preuves ?

    • Salut Patrick,

      effectivement bien que la méthode exposé est relativement complète, on pourrait creuser encore 10 fois plus.

      Le module des questions est une très bonne idée, cela permet d’avoir une structure et d’aller plus vite. Toutefois, je suis persuadé que quelqu’un de passionné par le sujet qui ferait une interview d’expert serait beaucoup plus pertinent uniquement avec le sujet de base et l’objectif vers lequel avancé. Car dans ce cas, il sera curieux, se forcera à creuser toutes les pistes. J’ai des interviews qui devaient durer 40 minutes et qui approchent les 3 heures. Cela devient une discussion à cœur ouvert, on fait ressortir le meilleur de notre interlocuteur pour servir nos prospects et clients.

      Ah si on arrivait à former des personnes pour qu’elles puissent arriver à ce résultat ce serait vraiment génial :).

      Mais je note ton idée et je lance un appel aux “intervieweurs” : qui souhaitent créer un groupe de réflexion pour réfléchir à la problématique et ensuite sortir un produit qui couvrirait tous les thèmes liés à l’interview ?

  4. @Thierry

    effectivement dans la niche de l’infoprenariat, il n’y a que Dushan qui est “visible”. Je n’ai pas abordé ce point dans ma méthode mais j’utilise également les interviews en compléments d’un produit pour aborder un point spécifique. Je cuisine un expert plus pointu et j’apporte de la valeur au produit initial. Cette partie de mon business n’est “visible” car elle est dans un site de membre et je ne fais aucune promo directe pour les interviews. C’est un plus pour mes membres.

    Ensuite, il ne faut pas perdre de vue qu’il y a énormément d’autres niches que l’infoprenariat. Je connais un cuisinier qui se fait “interviewer” pendant son cours qui donne plein de petites astuces. Il glisse son livre dans le décor ainsi que son site Internet pour avoir le infos pour venir assister au cours en live. Et je connais des dizaines d’autres exemples.

    Pour les questions, il faut connaitre son sujet et surtout il faut pratiquer pour avoir certains automatismes et pouvoir rebondir sur ce que dit l’interlocuteur. La structure doit être un aide mémoire et rien de plus. Il faut vraiment essayer de sortir du cadre pour que l’interview soit intéressante.

  5. Davy dit :

    Je trouve ton article vraiment très pertinent, figure toi qu’il y a deux ans, j’ai connu beaucoup de blogueurs, via les interviews. Je suis un blog, puis j’ai envie d’en savoir plus, donc je tape le nom du blogueur sur Google, et je tombe sur une interview. Comme tu dis, le mec qui fait l’interview, passe également pour un expert, et le mec interviewé, peut faire sa promotion, et renforcer son positionnement. L’un ou l’autre, est bénéfique. Tout comme le guest post.
    Je rejoins Yvon également, souvent les questions sont assez basiques, en lisant parfois l’interview d’une même personne à droite à gauche, je retrouve des fois 4 ou 5 fois la même histoire …!

    • Ah Ah, content que çà te plaise.

      sans faire de “brossage de poil”, c’est un honneur de publier sur ton blog car tous tes articles me parlent et me forcent à réfléchir. Ainsi, grâce à cette petite gymnastique je suis un peu plus intelligent à chaque fois.

      Merci et au plaisir de collaborer à nouveau

  6. Karine dit :

    J’ai passé un bon moment en te lisant…j’ai lu ligne par ligne, c’est un bon signe sur la qualité de ton article.

    Cette stratégie des interviews, je en l’avais pas encore vue et lue …j’irai me coucher plus intelligente ce soir !
    Karine

    • Bonjour Karine,

      merci pour le compliment. Cela fait toujours plaisir quand on arrive à communiquer son savoir et qu’il est vraiment utile.

      Maintenant, il faut se jeter à l’eau et taper à la porte des experts pour que tu puisse expérimenter la méthode et en tirer des bénéfices.

      🙂

  7. Bonjour Laurent,

    C’est effectivement une excellente idée.

    Et même mieux, il y a là un sujet qui seul peut faire
    l’objet d’un livre, ou d’interviews multiples.

    Ces préalables admis, il y a un ingrédient indispensable
    (vous me direz comme pour tout) : c’est la PASSION.

    Il faut, à défaut d’être un expert reconnu, aspirer à le
    devenir.

    Et donc aimer réellement la niche sujet de l’entretien.

    Je trouve l’idée d’utiliser pour les contacts les réseaux
    sociaux particulièrement pratique et rapide.

    Malheureusement pour moi, le seul réseau que j’ai pu
    correctement appréhender à ce jour est viadeo

    J’ignore encore comment être professionnellement
    efficient sur Twitter ou sur Facebook.

    Tiens ce ne serait pas un bon sujet d’interview ça;)

    Je suis persuadé que plusieurs marketeurs sont dans
    mon cas. Mais la monétisation sera-t-elle au rendez-vous ?

    Personnellement, si je devais suivre votre suggestion
    et réaliser une interview sur le thème du webmarketing,
    je l’organiserai en plusieurs sous-thèmes :

    1) AdWords et le pay-per-click
    2) La pertinence des contenus web
    3) Le référencement naturel
    4) L’e mailing
    5) Le copywriting
    6) …
    Je sélectionnerai ensuite 4 à 5 experts par sous-thème,
    à solliciter.

    L’idée de base étant que si je ne m’avère pas aussi bon
    interviewer qu’espéré, la complémentarité entre les thèmes
    en fasse un bon produit, compilé.

    Si au contraire, pendant une ou plusieurs des inteview,
    “l’étincelle” se produit, et que l’expert se livre vraiment,
    (par exemple, de 45 minutes prévues, nous nous retrouvons
    à 2 heures ou plus d’entretien passionné), alors, ce produit
    pourrait même seul être excellent.

    Les autres compilés devenant un produit complémentaire,
    pour le backend.

    En résumé, segmenter le thème retenu en plusieurs
    sous-thèmes.
    Sélectionner par sous-thème plusieurs experts.

    Pour pouvoir les sélectionner efficacement, il est in-dis-pen-sa-ble
    de lire leurs publications, sous toutes leurs formes( livre,
    e book, sur leur blog ou leur site web).

    En préparation de ma probable interview prochaine de
    Laurent, je vais de ce pas faire des recherches sur “big
    brother GOOGLE”.

    Et si d’aventure je n’étais pas retenu pour ce faire, j’aurai
    tout de même appris quelque chose de très instructif.

    • L’approche est tout à fait intéressante. Par contre, en la choisissant, il faut savoir que cette méthode demandera bien plus que 2 jours. A mon avis une série d’interviews qui couvre tout le domaine du webmarketing demanderait un bon mois de travail à temps plein pour voir le jour. Sans compter qu’il faut avoir les experts dans ce laps de temps.

      En ce qui concerne “big brother google”, il ne te donnera pas les bonnes informations car :
      – je suis en train de me positionner différement
      – je n’ai pas encore fait la mise à jour de ce positionnement

      Elle devrait intervenir d’ici un mois ou d’eux, le temps de refaire une pause dans mes voyages qui sont forts instructifs.

    • Bonjour Charles,

      j’ai essayé de te contacter par email pour te donner les détails à propos du concours. A plusieurs reprises j’ai eu un message d’erreur en retour. De plus, il n’y a pas de formulaire de conact ou de possibilité pour te joindre sur ton site.

      Merci de me dire comment je peux te contacter, stp.

      Cordialement,

      Laurent Dijoux

  8. Biba Pedron dit :

    Excellent article qui donne vraiment l’ensemble des etapes et va aider toutes personnes qui n’a pas encore ose faire des interviews d’experts.

    J’ai commence les interviews d’experts en 2005 pour mon activite en anglais – “The Connection Queen” A l’epoque c’etait surtout par timidite et peur de faire moi-meme 1 heure de presentation en anglais. Donc j’introduisais l’expert – posais qq questions et voila le tour etait jour – a raison d’une interview par mois – gratuite afin de developper ma liste – au bout de 12 mois j’ai regroupe toutes ces interviews pour fiaire mon 1er produit payant –

    C’est effectivement tres simple a mettre en place – et il est rare qu’une personne refuse de se faire interviewer car cela lui fait de la promo gratuite –

    Avec l’experience, je suis maintenant passee de l’autre cote de la barre et l’on me contacte pour etre l’expert – D’ailleurs debut Septembre je vais faire partie d’un panel d’experts pour une serie de webinars pour une societe britanique –

    Ces interviews sont vraiment tres simple a mettre en place via teleconference ou webinar, mais depuis peu j’ai aussi decouvert http://www.oovoo.com qui permet de le faire par video – les 2 personnes sont en meme temps sur l’ecran et cela enregistre la video – Donc plus besoin d’etre dans la meme piece pour faire une video – On arrete pas le progres.

    Si vous n’avez encore jamais fait d’interview, utilisez cet article comme check list car tout y est donc vous n’avez plus de pretexte de ne pas le faire –

    Biba

    • merci Biba pour l’apport de ton expérience personnelle. J’espère qu’elle donnera encore plus envie à chacun de se lancer.

      En ce qui concerne oovoo, est ce que l’on peut enregistrer la conversation directement grâce à cet outil ? Ou faut-il un outil complémentaire comme pour Skype avec Pamela par exemple ?

      Je reviens bientôt aux Etats-Unis, si je peux je viendrais te faire un coucou 🙂

  9. Marie-Do dit :

    Bonjour,

    Je viens de lire avec attention votre article qui pour une débutante comme moi est une véritable check-list à suivre.
    Il est vrai que je ne suis pas dans le web-marketing, ma niche étant un peu à part. Mais j’aime lire tout ce qui a attrait à ce sujet.
    J’observe et j’apprends beaucoup afin de monétiser un jour mon blog et créer mon propre produit.
    Vous dîtes qu’il ne faut pas avoir peur de demander des interviews, qu’à un moment ou à un autre un oui arrivera.
    Mais j’ai remarqué depuis que suis sur la toile que les experts s’interwieuvent entre eux, j’ai rarement vu un site ou blog débutant, et il y en a des supers, recevoir un interview d’un expert ou un article invité quelque soit le sujet ou la niche.
    Car il est vrai que l’intérêt est le trafic et la notoriété ramenés par ce partenariat, mais un débutant ne ramènerait rien en titre de notoriété à l’expert (sauf si bien sûr le débutant sort son carnet de chèque afin de rémunérer l’expert pour son intervention, on vient de demander à une de mes amies 500 euros pour un interview d’une demie-heure, mais qui dit débutant dit souvent aussi pas beaucoup d’argent).
    Je tenais à donner mon opinion de débutante, mon ressenti à ce qui se passe sur la toile, mais je suis peut être à coté de la plaque.
    Amicalement
    Marie

    • Marie, comme le dit Yvon (je confirme donc), vous pouvez commencer par votre secteur d’activité. Je vous invite aussi à suivre les excellents conseils personnalisés de son commentaires pour vous lancer.

      De plus, en appuyant sur les bons leviers, vous pouvez vraiment interviewer n’importe quel expert. Et là encore, Yvon peut être d’excellents conseils. Allez jeter un œil à son blog (http://www.copywriting-pratique.com/) et vous verrez qu’il contient une véritable mine d’informations utiles pour rédiger des textes vendeurs, appuyer sur le bon bouton et toucher le cœur des personnes que vous “contactez” 🙂

  10. Bonjour Marie-Do

    Je pense qu’être débutant “en blog” ne veut pas dire qu’on est débutant dans le thème du blog en question.

    Je veux dire que toi, tu t’y connais plus que pas mal d’experts en ados, puisque c’est ton combat quotidien.

    Donc si tu abordes ces “experts” en leur disant que tu as une expérience de plus de 15 ans en “ados” (et pas en blog), alors il n’y a plus aucune raison que tu ne sois pas reconnue en tant que tel.

    Donc, j’imagine que Laurent confirmera, mais ce que tu dois interviewer, toi, ce sont des experts dans TA thématique, qui, par définition, constitue ton expérience la plus active.

    Après, le support (ton blog, en l’occurence) ne passe qu’en second plan. Tu peux dire à l’expert en question que tu es très bien introduite auprès de la communauté de doctissimo, par exemple, ou d’un autre forum très ciblé et très visité.

    En résumé, je pense qu’il ne faut pas faire d’amalgamme entre TA thématique et la manière que tu vas avoir de monnayer le tout.

    L’important, pour démarrer, c’est d’obtenir une interview avec un expert dans ton domaine et pour cela, tu peux largement et facilement poser ton expérience dans la balance.

    Ne parle juste pas de ton blog. Dit que tu comptes écrire un livre sur le sujet, et que l’avis d’un expert sur des questions que tu maitrises moins te semble importante. Ca flatte l’égo de l’interviewé, et ça le fait connaître.

    On ne prend pas assez en compte l’ego de l’expert dans sa démarche de demande d’interview. Mais c’est une personne. Qui a également un besoin de reconnaissance, même (et surtout) s’il est déjà connu. Ce besoin fondamental est un peu comme une drogue et on en demande toujours plus.

    Quant à ceux qui ont chopé la grosse tête parce que justement ils sont trop connus, à mon avis, il vaut mieux les envoyer se faire téter les yeux par les éléphants siffleurs (pardon pour l’expression) plutôt que de perdre son temps avec eux.

    Bonne journée

    Yvon

  11. Mokoo@Webmarketingtunisie dit :

    Je trouve cet article très intérresant sur la façon de créer un interview et ensuite de le monétiser . étant débutant , je découvre chaque jour des nouvelles solutions que je pourrais adapter a mon blog .Merci

    • heureux que ma méthode sur les interviews vous plaise. Maintenant comme je le dis souvent, il faut mettre en pratique ce que l’on a appris pour obtenir des résultats.

      Une de mes citations :
      “Le savoir est inutile si vous ne l’utilisez pas”
      Laurent Dijoux

  12. Emilie dit :

    Bonjour,

    Voilà un article très enrichissant sur les interviews!

    Ca fait un bon moment que je voulais réaliser des interviews mais je suis encore perplexe surtout au niveau des questions. Comment trouver des questions originales, pertinentes et intéressantes ? c’est cette question qui m’a freinée.

    En tout cas, merci beaucoup pour tous ces conseils très utiles à la réalisation d’une interview.

    Emilie.

    • Salut Emilie et heureux que tu ai appris des choses intéressantes.

      Le sujet des questions est effectivement fondamentales. On peut partir d’une base commune qui sert en quelque sorte de fil conducteur à l’interview. Je ferai une liste des questions possibles que j’utilise régulièrement. Comme ça, tout le monde pourra avoir un aperçu.

      Toutefois, ces questions ne doivent pas empêcher celui qui les pose d’avoir l’esprit avoir. C’est pour cela qu’il faut connaitre son sujet relativement bien (avoir lu des livres, des articles, etc.) pour pouvoir rebondir sur les propos de l’expert interviewé. Et c’est là ou l’expérience prime. C’est en forgeant qu’on devient forgeront. Plus tu pratiques, plus tu as “d’automatisme” et meilleur tu es.

      A très bientôt pour ta première interview 😉

      • Davy dit :

        Tu es bien matinal!

        • Hé hé, on dit que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et bien je suis un lève tôt :).

          Merci pour le tirage et félicitations aux gagnants.

          Est-ce que tu peux me transmettre les emails, stp. Bien que je dois avoir ceux de Patrick et Yvon, mais c’est une question d’organisation.

          Merci d’avance et bonne nuit à toi.
          (bientôt on aura le même fuseau horaire)

          • Davy dit :

            C’est une bonne chose, je pense que tu as pu remarqué que l’avenir ne m’appartient pas 🙂 Le sommeil est ma bête noire, mais j’y travaille…

            Je t’ai déjà transféré l’imprim écran avec les emails, reviens vers moi si celui ci ne t’est pas parvenu.

            Pour les horaires c’est possible qu’on se croise de nouveau, je compte revenir passer quelques jours en France un peu après la rentrée. Mais à mon retour, en effet nous aurons le même horaire!

        • Emilie dit :

          Bonjour Davy,

          Tu es bien matinal aussi !

          Merci à toi pour cet excellent article invité !

          Bonne journée,
          Emilie.

      • Emilie dit :

        Salut Laurent,

        C’est super pour la liste des questions! Je l’attendrai avec impatience. Ainsi, je pourrai m’en inspirer pour créer la mienne. 😉

        Une fois que je finis ma première interview, je te la montrerai et tes remarques et conseils seront très attendues ;-).

        Merci pour tout, Laurent.
        Emilie.

        • Emilie dit :

          Bonjour Davy et Laurent,

          Comme promis (j’ai mis quand même du temps pour la faire :-)), voici ma première interview :

          http://www.infoaikido.com/interviews/laikido-et-la-vie-professionnelle/

          Qu’en pensez-vous ? Vos avis me seront précieux et utiles pour faire mieux la prochaine fois.

          • Laurent dit :

            Bonjour Emilie,

            félicitations pour être passé à l’action.

            j’ai écouté les premières minutes de l’interview, elles sont plutôt bien. Aujourd’hui je ne peux pas écouter l’intégralité car je suis en plein lancement de produit. Toutefois, voici ce que je peux déjà en dire.

            C’est une première bonne interview. Tu dois prendre confiance en toi, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeront. Je te recommande donc à pratiquer, pratiquer et pratiquer encore car c’est seulement comme cela que tu vas acquérir les bons automatismes, que tu vas rebondir plus facilement sur certains points, etc.

            Le transcript est une excellente initiative :
            – plus de valeur ajoutée pour ton audience
            – très bien pour le référencement

            Tu as certainement constatée que même si les experts ont un haut standing, ce qui est le cas de Didier Pénissard, ils sont accessibles. Il ne faut donc pas hésiter à les solliciter. La seule chose que l’on risque c’est d’obtenir un OUI et tu l’as obtenue :).

            Cela t’as certainement demandé beaucoup de temps à le faire mais au final c’est vraiment une première étape très constructive. Tu es sur la bonne voie, il faut continuer comme ça.

            Un dernier mot qui s’adresse à tous, suivez l’exemple d’Emilie, lancez-vous, passez à l’action et vous obtiendrez des résultats.

            A votre succès,

            Laurent Dijoux

          • Emilie dit :

            Bonjour Laurent,

            Merci beaucoup d’avoir pris le temps pour me donner tous ces conseils et avis pertinents malgré ton lancement de produit. Je l’ai énormément apprécié!

            >>>Tu dois prendre confiance en toi, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeront. Je te recommande donc à pratiquer, pratiquer et pratiquer encore car c’est seulement comme cela que tu vas acquérir les bons automatismes, que tu vas rebondir plus facilement sur certains points, etc.

            Oui, c’est bien ça. T’as vu juste. Dans cette 1ère interview, j’ai essayé de rebondir sur ce que disait M. Didier Pénissard mais j’avais encore du mal à le faire. J’espère que dans les prochaines interviews, je serai plus à l’aise et m’exprimerai mieux.

            >>Cela t’as certainement demandé beaucoup de temps à le faire mais au final c’est vraiment une première étape très constructive.

            Tout à fait exact! Je ne pensais pas que tout le travail depuis la préparation des questions jusqu’à la publication de l’interview sur le blog m’aurait pris autant de temps mais en même temps j’ai appris beaucoup de choses.

            Et surtout, j’ai ressenti une satisfaction d’avoir accompli quelque chose de forte valeur ajoutée et le résultat est encourageant : le nombre d’abonnés à InfoAikido.com est augmenté depuis.

            Un grand merci encore à toi, à cet article qui m’ont encouragée à passer à l’action.

            Pour info : il y a aussi un autre article qui m’a beaucoup aidé également pour la réalisation de cette interview, le voici :
            http://www.webentrepreneurdebutant.fr/petit-guide-a-l%E2%80%99usage-des-intervieweurs-debutants/

            Bon dimanche à tous,
            Emilie.

          • Davy dit :

            Salut Émilie,

            Je n’ai qu’un mot à te dire, c’est bravo, bravo d’être passée à l’action, bravo pour cette première interview qui est très bien tournée. Ton initiative me remplie de satisfaction, et je suis heureux que Laurent ai pu t’inspirer. Ton article et ton audio sont une vraie valeur ajoutée, et cela va t’apporter beaucoup de visites et de visiteurs satisfaits. (Si ce n’est pas déjà le cas !)

            J’ai la même remarque que Laurent au niveau de l’assurance, mais c’est tout à fait normal, et pas du tout gênant. Tu as sorti pas mal d’information, comme le développement personnel, les motivations, les qualités, le funakoshi. La seule petite remarque, c’est un léger manque de ligne éditoriale, tu as posé tes questions un peu comme elles viennent, et l’interview est une opportunité formidable, d’utiliser l’expertise de l’invité, pour arriver à une certaine conclusion sur le thème de l’interview. Enfin ça serait vraiment ma seule vraie remarque, et puis c’est vraiment parce qu’il en faut une ! 🙂

            Toutes mes félicitations

          • Emilie dit :

            Bonjour Davy,

            Merci beaucoup de ton compliment, tes encouragements et remarques constructives!

            C’est vrai que je n’ai pas encore “exploité” à fond l’expertise de l’invité. J’espère faire mieux la prochaine fois.

            Bonne journée,
            Emilie.

  13. Très intéressant cet article, je sens que je vais pouvoir plus facilement enrichir mes domaines d’expertises.

    Sinon, concernant la monétisation, je connais un très bon produit permettant de mettre en place un système d’affiliation, un service d’auto-répondeur et un site web pour un très bon prix. D’autres formules proposent également d’avoir une salle de web-conférence et une Web-tv, idéal pour réaliser des interviews et les rediffuser.

    Au plaisir de vous lire,

    Christophe

  14. gaby dit :

    Mon dieu, “le savoir devrait être monétisé”. Ca me choque beaucoup. Vos parents vous ont demandé combien pour vous apprendre à parler, marcher, faire du vélo, vivre en société??

    Ensuite je vois dans les commentaires :

    “Bonjour Karine,

    merci pour le compliment. Cela fait toujours plaisir quand on arrive à communiquer son savoir et qu’il est vraiment utile.”

    Qu’est ce que je n’ai pas compris? était-ce ironique?

    • Davy dit :

      Je pense que ce le message que souhaitais faire passer Laurent, c’est que “Tout savoir est monétisable”. Lorsque tu lis un livre, regarde un documentaire, va dans une business school, tu payes pour obtenir ce savoir. L’information est un des actifs qui a la valeur la plus élevée au monde. Tes parents ne vont bien sur pas te faire payer pour apprendre à parler (La famille, c’est totalement différent du monde professionnel). Mais lorsque tu achète un dictionnaire, va chez l’orthophoniste, ou te procure des livres éducatifs, il y a une monétisation, ayant pour source un savoir. Et très peu de sites internet professionnels (et de qualité), ne monétisent pas leur site. Car ils répondent à un problème, et la où il y a problème et solution, il y a un modèle économique possible.
      A bientôt!

  15. Patrick dit :

    Bonjour Gaby,

    As tu passé ton permis gratuitement ? 🙂

    Patrick

  16. Julien dit :

    Devenir un expert, le mot est peut être un peu fort. Disons que en savoir plus que la majorité des gens conviendrait mieux selon moi !

  17. Eclairage LED dit :

    Très bel article, en fait, ton blog est une drogue… tu lis un article et tu deviens accroc !!!
    Bravo pour ton rédactionnel lisible pour tous.

  18. Ofrica dit :

    Première fois que je lis un article aussi complet sur le thème des interviews J’y avais pensé pour illustrer mon site mais jamais pour le monétiser. Je vais essayer d’appliquer ces conseils pour ma première interview. Merci.

  19. Jonathan dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article très complet !
    Je pense créer un site dédié aux interview’s gratuites puis par la suite créer des abonnements (groupe d’abonnés).
    Cordialement,

    Warmix

Pas de timidité, donnez votre opinion! (Do Follow à partir du 5ème Commentaire!)


En validant ici votre adresse email ou autre donnée, vous acceptez aussi de recevoir des informations, conseils, et des relances commerciales de la part de Davy Network. Seules les informations que vous avez fournies seront utilisées, sans excéder 10 communications par mois. Votre confidentialité est importante pour nous, vos données sont en sécurité et ne sauraient, en aucun cas, être transmises à titre gratuit ou onéreux, à des tiers, personnes physiques ou morales. La liste de diffusion est enregistrée à la CNIL sous le n°1542152 et respecte la loi Informatique et Libertés. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et facilement depuis chaque contact ou sur simple demande.

© 2016 TonWebMarketing.fr - Blog WebMarketing, Monétiser son Blog, Webmarketing, Business. Tous Droits Réservés.
Un site qui a La Web Attitude.